«Sa3a», une nouvelle série web signée Anouar Mouatassim

«Sa3a», une nouvelle série web signée Anouar Mouatassim

Prévue à partir du 29 mai sur la deuxième chaîne 2M et sur le Web

Après sa série «Mille et deux nuits» révélée récemment sur le Web, le réalisateur Anouar Mouatassim est actuellement en plein tournage à Dubaï pour une nouvelle série web intitulée «Sa3a».

Le réalisateur qui a posté sur sa page facebook l’affiche officielle de cette nouvelle série annonce que cette série sera dévoilée à partir du 29 mai sur la deuxième chaîne 2M et sur le Web. On peut distinguer sur l’affiche Safaa Hbirkou, Mehdi El Ouazzani, ainsi que d’autres nouveaux comédiens. Anouar Mouatassim, ce jeune Belgo-marocain a décidé de se lancer dans les séries Web pour plusieurs raisons. «Parce que le Web c’est l’avenir, un bel espace de liberté, et où se trouve notre public. La télévision de demain passera par Internet. Je suis très positif pour investir sur le Web. C’est un outil formidable qu’il faut exploiter. Notre culture riche et diversifiée, c’est à nous de la faire découvrir au monde et la mettre en valeur grâce au Web», indique-t-il. Selon lui, les retombées du Web sur les métiers du cinéma sont nombreux. «D’abord, le Web peut être un générateur d’emploi pour ces métiers. Les séries web par exemple génèrent plus de revenus pour les techniciens, les réalisateurs et les acteurs. C’est pour cela qu’il faut exploiter le Web et réaliser au cours de toute l’année ce genre de productions». Anouar Moatassim prépare d’autres projets en parallèle, notamment un nouveau long métrage dont le tournage est prévu en septembre 2017. «Ce film sera produit par des producteurs étrangers», avoue-t-il. Après avoir vécu en Belgique, Anouar Mouatassim a étudié la photographie pendant cinq ans.

Après il a décidé de faire des études cinématographiques, notamment dans la réalisation. Après avoir réalisé des films documentaires puis des courts métrages et quelques programmes et séries télévisées dont «Aji netaawnou», «Darte liyam» et «Zina El Hayat», il signe son premier film «A l’aube du 19 février» en 2012.

Sélectionné au Festival national du film de Tanger, il obtient un excellent accueil du public. Réalisateur comblé, le Belgo-marocain a déjà réalisé d’autres web-séries, dont «Code», qui a été vendue à la chaîne française TF1.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *