Said Khallaf prépare son deuxième long métrage «Les Egarés»

Said Khallaf prépare son deuxième long métrage «Les Egarés»

Il entame le tournage à partir du 6 octobre à Casablanca

Said Khallaf a pu marquer de son empreinte la scène cinématographique marocaine. Son premier long-métrage «A Mile in My Shoes» a remporté 23 prix dans plusieurs festivals nationaux et internationaux ainsi que six nominations.

Après le succès de son premier long métrage «A Mile In My Shoes», le réalisateur et scénariste Said Khallaf est en pleine préparation de son deuxième film intitulé «Les Egarés». Ce long métrage, dont le tournage est prévu à partir du 6 octobre à Casablanca, aborde plusieurs thèmes. «Il y a plusieurs sujets traités dans ce film dont notamment l’humanité», indique le réalisateur. Ce film dont le scénario est réécrit par le réalisateur lui-même est inspiré de faits réels. «Il raconte l’histoire de Mourad, un bon vivant issu d’une famille très riche. Celui-ci détient le pouvoir de contrôler et manipuler tout le monde. Sa copine issue d’une famille très pauvre est tombée enceinte.

Après l’avoir laissée tomber, il va se marier avec une autre issue de son entourage», dévoile-t-il. Pour ce film, Said Khallaf a fait appel à une sélection d’acteurs et d’actrices. «Les premiers rôles seront joués par Abdenbi El Beniwi et Nisrine El Radi. On retrouve également d’autres figures de la scène comme Fati El Jamali et Hamid Nider», dit-il. Le film a bénéficié d’une subvention de 3 millions 300 mille dirhams octroyée par le Centre cinématographique marocain. «Ce montant reste insuffisant pour réaliser ce film. Le budget total se situe aux alentours de 7 millions de dirhams», précise-t-il. Outre ce long métrage, ce réalisateur prépare d’autres projets. «J’attends toujours les appels d’offres de la SNRT pour le mois de Ramadan.

J’ai déposé avec des autres sociétés d’autres projets et j’espère en décrocher un», estime-t-il. Réalisateur confirmé, Said Khallaf a pu marquer de son empreinte la scène cinématographique marocaine. Son premier long-métrage «A Mile in My Shoes» a remporté 23 prix dans plusieurs festivals nationaux et internationaux ainsi que six nominations.

Le réalisateur compte à son actif des courts métrages ainsi que d’autres séries télévisées réalisées en plusieurs dialectes, notamment amazigh et hassani. Pour ce choix, le réalisateur indique : «Je suis d’origine casablancaise, je n’ai aucune idée sur la culture amazighe et hassanie. C’était vraiment une occasion pour moi de me rapprocher de ces cultures. J’étais étonné par la diversité que détient le Maroc et je me considère très chanceux d’avoir travaillé sur ces projets». Installé entre le Maroc et le Canada, Saïd Khallaf débute sa carrière dans l’industrie du film à Vancouver. En 2003, il joue sur scène et coécrit un certain nombre de pièces. En 2004, il intègre la Vancouver Film School et produit et réalise, pendant un an et demi, des émissions pour le Canadian Channel M.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *