Séminaire d’écriture du scénario: Treize cinéastes marocains en conclave à Ifrane

Séminaire d’écriture du scénario: Treize cinéastes marocains  en conclave à Ifrane

«Ces cinéastes pourront mettre en cohérence leurs identités avec celles de leurs projets en tenant compte de nouvelles méthodes de travail et de nouveaux outils».

Accompagner les cinéastes afin de parfaire leurs talents en matière d’écriture de scénario, tel est l’objectif de la «Résidence d’écriture», prévue du 30 mai au 4 juin à l’Université Al Akhawayn d’Ifrane. À l’origine de cette initiative, le Centre cinématographique marocain (CCM) et la Fondation du Festival international du film de Marrakech.

Déjà organisé en 2015, ce séminaire résidentiel a pour objectif, selon les initiateurs, de permettre à des cinéastes marocains pour la plupart déjà bénéficiaires de l’avance sur recettes du CCM, de retravailler leurs projets et les enrichir à travers l’échange et le partage d’expériences avec des cinéastes professionnels étrangers.

De ce fait, cette résidence d’écriture connaîtra la participation de treize candidats ayant obtenu une avance sur recettes entre 2015 et 2016, d’une candidate ayant obtenu une aide à l’écriture pour un projet de long métrage dont le scénario a été coécrit et d’un candidat dont le projet du film de long métrage a suscité un intérêt particulier de la part de la commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques lors de la tenue de la première session en avril 2016. «Ces cinéastes pourront mettre en cohérence leurs identités avec celles de leurs projets en tenant compte de nouvelles méthodes de travail et de nouveaux outils», expliquent dans ce sens les organisateurs. Et d’ajouter que «les scénaristes bénéficiaires développeront également leurs connaissances en matière de présentation et de défense de leurs films».

Par ailleurs, la résidence d’écriture 2016 sera animée par Jean Luc Ormières et des tuteurs choisis parmi les scénaristes et réalisateurs étrangers qui, outre des expériences professionnelles variées, ont la pratique des ateliers d’écriture. Le programme des travaux comprend des sessions individuelles, à raison de 5 sessions minimum par projet, et une séance de débriefing regroupant les participants et tuteurs. Il faut noter que la liste des projets de films retenue comprend «Ma liberté» de Janane Fatine Mohammadi, «Indigo» de Selma Bargach, «Mawassim El Atach» de Abdelhamid Zoughi, «Saint inconnu» de Alaa Eddine Aljem, «Mouloud» de Daoud Aoulad Essayad, et «Grand tableau (Mica)» de Ismail Farroukhi. La liste inclut également «La guérisseuse» de Mohamed Zineddaine, «Sound of Berberia» de Tarik El Idrissi, «Morjana» de Jamal Souissi, «Les coups du destin» de Mohamed Lyounssi, «Frigo» de Mourad El Khaoudi, «Le sourire des damnés» de Lina Arious et Marouane Saheb et «Les 3 M» de Saad Chraïbi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *