Septième art : Une aide providentielle pour les salles de cinéma

Septième art :  Une aide providentielle pour les salles  de cinéma

En tout cas, la commission de soutien à la numérisation, à la modernisation et à la création de salles de cinéma ne tarit pas d’efforts afin de redorer le blason du 7ème art dans nos contrées. Ainsi, 784.000 dirhams ont été alloués par la commission pour la réfection de la salle de cinéma El Massira à Marrakech.

Dans le même sillage, la commission, qui s’est réunie le 5 août, a affirmé dans un communiqué de presse que les trois salles de cinéma de Mégarama de Fès, qui avaient bénéficié l’année dernière d’une enveloppe de 1,73 million DH, pourraient éventuellement se voir accorder une seconde subvention si elles sont éligibles.

Par «éligibles», il faut entendre que leur dossier doit correspondre aux conditions, aux critères et aux moyens de soutien à la numérisation.

La commission précise en l’occurrence que les salles de cinéma Dawliz et Zagora situées dans la ville de Casablanca ont refusé explicitement et sans donner de motif la subvention qui leur avait été accordée et qui se montait à 1,44 million de dirhams. Il est à rappeler que ce soutien a pour objectif de consolider la transparence en matière de promotion cinématographique, de généraliser l’adoption du système des guichets électroniques et de renforcer les opportunités de distribution, en veillant à diversifier l’offre et lutter contre le monopole.

Ce soutien aspire également à l’élargissement du réseau des salles de cinéma dans le cadre d’une distribution équitable de structures culturelles aux niveaux régional et national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *