Série télévisée : Hell on Wheels démystifie l’histoire de l’Amérique

Série télévisée : Hell on Wheels démystifie l’histoire de l’Amérique

Hell on Wheels est une série qui revient sur l’histoire de l’Amérique sans fard et sans compromis. Dans un condensé autour de la voie de chemin de fer qui devait relier la cote Est à la cote Ouest, c’est tout ce qu’on ne dit pas sur l’Amérique qui est ici mis en avant. Naissance des villes  à chaque passage du train, émergence des maffias locales, brassage des cultures entre Allemands, Irlandais, Norvégiens, italiens et des Afro-américains, sous le joug de l’esclavage.

Hell On Wheels se situe juste après la guerre de sécession. On sort d’une époque noire, de meurtres, de razzias, de folie sanguinaire, pour entrer de plain-pied dans une nouvelle ère, celle du capitalisme, des affaires juteuses sur le dos de tous. On suit la vie d’un certain Cullen Bohannon, interprété par Anson Mount, un acteur à suivre, qui joue juste, sans trop en faire et endosse toute une série, avec beaucoup d’aisance.  

Cullen Bohannon qui veut venger le meurtre de sa femme par les nordistes, se retrouve embarqué sur le grand chantier de la voie ferrée qui file à travers les territoires des tribus indiennes vers le Pacifique. Conflits, guerres, sabotages, clans, naissance de l’église, tentative d’évangélisation des autochtones… bref, c’est une série, comme son titre l’indique, où la roue de l’enfer tourne à plein régime et broie tout sur son passage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *