Sofia, le nouveau-né du cinéma marocain

Sofia, le nouveau-né du cinéma marocain

Le film raconte l’histoire de Sofia. Une jeune fille âgée de 20 ans qui se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités.

Il envahit les grands écrans du Royaume. Sofia, le premier long-métrage de la réalisatrice marocaine Meryem Ben M’barek, est actuellement dans les salles marocaines. La sortie nationale de ce film traitant de la problématique des femmes célibataires a eu lieu hier 19 septembre mais avant cela l’équipe du film a invité une pléiade d’artistes et de personnalités publiques à découvrir ce long métrage ayant raflé deux prix et 8 nominations.

L’avant-première a été plébiscitée par l’ensemble de l’assistance qui a salué le courage de la réalisatrice à aborder un sujet social aussi délicat. Le film raconte l’histoire de Sofia. Une jeune fille âgée de 20 ans qui se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage.

L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités. De là commencent les péripéties du combat de la jeune mère célibataire dont la situation ressemble à des milliers d’autres vivant au niveau national dans un mutisme absolu. Cette histoire poignante a touché jury et public de grands festivals. Meryem Ben M’barek a vu son film remporter le prix du meilleur scénario à Cannes dans la section «Un certain regard», ainsi que le prix «Le Valois» du scénario du Festival francophone d’Angoulême.

A travers ce long-métrage, Meryem Ben M’barek, jeune marocaine ayant grandi en Belgique et en France, déclenche un débat de société participant ainsi à l’évolution des lois et des mentalités. Rappelons que la réalisatrice a suivi le cours Florent à Paris et s’est formée à la réalisation à l’INSAS à Bruxelles. Son premier court-métrage «Jennah», film de fin d’étude, en 2014, obtient le Grand prix du meilleur court-métrage au Festival de Rhode Island aux États-Unis, et lui permet également de concourir aux Oscars 2015.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *