«Starve Your Dog» de Hicham Lasri en ouverture

«Starve Your Dog» de Hicham Lasri en ouverture

Rétrospective du cinéma marocain, projection de films de plusieurs pays, compétition, hommages, tables rondes et ateliers, tel est le menu de la 21ème édition du Festival international du cinéma d’auteur de Rabat.

Organisée sous le Haut patronage de SM Majesté le Roi, cette manifestation cinématographique annuelle est initiée par l’Association du Festival international de Rabat pour la culture et les arts. Prévue du 29 janvier au 5 février au Théâtre national Mohammed V, cette nouvelle édition s’annonce riche en nouveautés. D’abord, elle sera marquée par un hommage au cinéma italien et à celui de la République dominicaine.

En effet, le festival connaîtra la projection de 14 films représentant 14 pays pour concourir au Grand prix Hassan II. Ce prix sera attribué par un jury de professionnels présidé par la Roumaine Cristina Flutur. Celle-ci sera accompagnée par d’autres membres, dont Lana Gogoberidze (Géorgie), le réalisateur marocain Ismail Farroukhi et l’Italien Federico Micali. Quant aux films programmés en compétition officielle, on retrouve : «Quelle heure est-il dans ton monde» de l’Iranien Safi Yazdanian, «Starve your Dog» du Marocain Hicham Lasri, «L’ombre des femmes» du Français Philippe Garel, «The Narox Frame of Midinight» de la Marocaine Tala Hadid et «Falling» de Ana Rodrigez Rosell de la République dominicaine. La 21ème édition de ce festival rendra hommage à trois figures cinématographiques à savoir: Fatima Loukili, journaliste et scénariste marocaine, Šarūnas Bartas réalisateur lituanien, et Daoud Abdousaid, réalisateur égyptien. En plus des projections et des hommages, le festival propose également des ateliers et des tables rondes. Selon les organisateurs, «il y aura des colloques sur la formation professionnelle et sur le cinéma et la musique ainsi des ateliers de formation sur les métiers du cinéma». A noter que la cérémonie d’ouverture sera marquée par la projection du film marocain «Starve Your Dog» de Hicham Lasri, alors que le film «Little England», du réalisateur Panthelis Voulgaris est programmé en clôture.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *