«The Nile Hilton Incident» et «Eye on Juliet»: Ces films étrangers actuellement en tournage au Maroc

«The Nile Hilton Incident» et «Eye on Juliet»: Ces films étrangers actuellement en tournage au Maroc

Selon le site du Centre cinématographique marocain (CCM), la liste intègre des fictions issues de différentes nationalités. Il y a lieu de citer en premier lieu le film «The Nile Hilton Incident». Il s’agit d’une production suédoise réalisée par le cinéaste d’origine égyptienne Tarik Saleh. Inspiré de faits réels, ce film est basé sur le scénario original du réalisateur et revient en effet sur l’assassinat de la chanteuse libanaise Suzanne Tamim, décédée le 28 juillet 2008. Un meurtre qui a fait couler beaucoup d’encre en Egypte vu qu’un proche du fils de l’ex-président égyptien faisait partie des accusés.

Selon la même source, le tournage de ce long métrage se déroule entre Casablanca et Marrakech, et devrait durer jusqu’au 8 février prochain. «The Nile Hilton Incident», qui a coûté 1,26 million de dollars, selon le site spécialisé Variety, devrait sortir en salles au printemps 2017.

Autre fiction canadienne qui sera tournée prochainement au Maroc et plus précisément à Ouarzazate, le long métrage «Eye on Juliet» du cinéaste québécois Kim Nguyen. Ce réalisateur qui a été invité au Festival international du film de Marrakech dans le cadre d’un hommage au cinéma canadien a profité du voyage pour faire du repérage, a expliqué au Journal de Montréal la productrice Marie-Claude Poulin, de la boîte montréalaise Item 7 (Café de Flore, Rebelle). «Ils ont de bonnes équipes de techniciens et de grands studios.

Plusieurs productions hollywoodiennes et européennes y ont d’ailleurs été tournées lors des dernières années», souligne-t-elle. Ce film sur lequel Nguyen planche depuis des années sera tourné en février et jusqu’à avril 2016. Scénarisé et développé sous le titre «Origin of the World», «Eye on Juliet» relate l’histoire d’un opérateur de drone terrestre qui accomplit sa mission de protéger la vie d’une jeune mariée dans le Moyen-Orient.

Une histoire d’amour à travers les yeux d’un drone d’araignée. Ce film sera le second long métrage anglophone de Kim Nguyen après «Two Lovers and A Bear» qu’il a tourné l’hiver dernier dans l’Arctique avec les acteurs Tatiana Maslany et Dane DeHaan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *