US International Film & Video Festival: Dounia Productions s’illustre à Los Angeles

US International Film & Video Festival: Dounia Productions s’illustre  à Los Angeles

Une première pour la production cinématographique marocaine. Dounia Productions a brillé lors de la 50ème édition de l’US International Film & Video Festival.

De renommée mondiale, le concours vise à récompenser la pertinence de la créativité des productions et ce dans plusieurs catégories. La production cinématographique marocaine était à l’honneur lors de cette édition. «C’est une grande satisfaction d’être la première société de production marocaine primée à l’US International Film & Video Festival», a affirmé Dounia Benjelloun-Mezian, fondatrice de Dounia Productions. «Ces récompenses sont avant tout une reconnaissance pour le savoir-faire des nombreux professionnels et techniciens marocains et internationaux qui ont contribué avec passion à la réalisation de ces films».

BMCE Bank of Africa séduit par sa publicité

Parmi les films qui se sont distingués durant le festival, «Rêvons d’un nouveau monde», un film publicitaire réalisé pour BMCE Bank of Africa. Concourant dans la catégorie Corporate, le court métrage a reçu deux prix : «Caméra d’or» pour sa cinématographie et sa réalisation ainsi qu’un prix «Ecran d’argent» récompensant la musique originale. Le même ouvrage a également été nominé au «Best of Festival», prix consacré au meilleur des 1.000 films en compétition au festival. Le film a été réalisé par Juan Solanas, accompagné de Steeven Petitteville en tant que chef opérateur. D’autres intervenants ont participé au projet, notamment Abdellah El Fakir, directeur des effets spéciaux, Ludovic Bource, compositeur musical (qui a déjà reçu un Oscar en 2012), Karim Wahib, directeur de production, ainsi que Nicolas Cazalé, acteur principal de la saga publicitaire.

Trois documentaires amazighs gratifiés

Dans la catégorie documentaire, trois productions amazighes ont été distinguées. «Les petits maestros» a remporté cinq «Certificats d’excellence créative» pour sa cinématographie, sa réalisation, sa musique, et enfin son montage. «Les femmes dans la musique amazighe» a remporté le prix «Ecran d’argent» pour sa cinématographie. Il a également été récompensé de trois «Certificats d’excellence créative» pour sa réalisation, son montage et aussi sa musique. Et enfin, «Noces amazighes dans la vallée d’Anergui», a obtenu un «Ecran d’argent», ainsi que deux «Certificats d’excellence créative» récompensant sa musique et sa cinématographie. Rappelons qu’en 2013, Dounia Productions avait déjà été récompensée au Festival de Cannes Corporate Media & TV Awards d’un Dauphin d’Or dans la catégorie Education pour son film «L’école de la Palmeraie» réalisé par Jacques Renoir.

Maryem Laftouty
(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *