Youssef Tounzi s’affiche dans «Captive» de l’Américain Nick Green

Youssef Tounzi s’affiche dans «Captive»  de l’Américain Nick Green

 «Je suis assez content de m’afficher dans des productions étrangères. A leur tour, les réalisateurs avec lesquels j’ai collaboré sont satisfaits de mes performances».

Youssef-TounziL’acteur marocain, Youssef Tounzi, vient de prendre part à la série intitulée «Captive» de son réalisateur américain Nick Green.
L’annonce a été faite à ALM par l’acteur himself qui joue le premier rôle dans le 7ème épisode de cette série, produite par Ligthbox et tournée tout récemment à Ouarzazate.

«Dans cet épisode intitulé «Al-Qaeda Kidnap», je me glisse dans la peau d’Anas Al-Hamati»,  précise Youssef Tounzi en rappelant que ce personnage réel est le négociateur avec des éléments d’Al-Qaïda au Yémen pour relâcher un couple étranger enlevé en Afrique du Sud. Au fil des faits, Anas Al-Hamati finit par libérer l’épouse, Yolande Korkie, au moment où son conjoint, Pierre, perd la vie.

Ceci étant, cette série en cours de montage est prévue d’être diffusée, en premier temps, sur Netflix.
Outre «Captive», Youssef Tounzi a également pris part à la 10ème saison de la série «Banged up abroad», notamment le 6ème épisode intitulé «Qaddafi’s prisoner», du réalisateur Harry Hewland.

«Dans cet épisode, j’interprète le rôle de Nouri, ami d’un journaliste américain. Les deux étaient hippies avant la révolution. Après celle-ci, cet ami est devenu, contre toute attente, un révolutionnaire», indique Youssef Tounzi à propos de son rôle dans cette série diffusée sur la chaîne européenne National Geographic.

Ceci étant, l’acteur marocain, âgé de 27 ans, compte à son actif des apparitions à une panoplie de productions étrangères à l’instar du film «Killing Jesus» réalisé par Christopher Menaule et «Second Hand Cities» (1 et 2), réalisé par Ursula Schmidt. Comme il a participé au 12ème épisode de la saison 1 de la série «American Odyssey», réalisée par Petter Horton et à la série « Finding Jesus » de Hugh Ballantyne, Gary Johnstone et Nick Green.

«Je suis assez content de m’afficher dans des productions étrangères. A leur tour, les réalisateurs avec lesquels j’ai collaboré sont satisfaits de mes performances», estime Youssef  Tounzi qui a également pris part à «Sa tourne… Action» et «Ghafwa» du réalisateur Nour Eddine Alaoui.
Pour rappel, l’acteur avait frayé son chemin en théâtre et cinéma à partir de 2010 en Allemagne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *