Cinq ans d’initiatives pour une institution

Ainsi c’était à l’occasion des Netdays, «Les journées du Net», que certaines écoles pouvaient et cela pour la première fois en 1996, puis par la suite en 1997, se raccorder à Internet. L’idée traverse l’Atlantique.
Quelques personnes de l’Internet Society se rassemblent autour du projet. Puis l’Initiative française pour l’Internet (IFI) est fondée en 1997, rejointe par la suite par 11 associations.
Devant l’engouement suscité, le soutien à la Fête de l’Internet entre dans le programme gouvernemental de promotion de la société de l’information, dès janvier 1998. Ainsi pour la première Fête de l’Internet, 700 initiatives ont été comptabilisées avec un budget de 50 000 francs… Le site a été bricolé avec comme priorité le concept, la réflexion sur le sujet.
Un succès d’estime, qui suffit à lancer la machine. L’édition 1999 qui rassemble plus de participants et de bonnes volontés, sera paradoxalement une année noire. En 2000, 5 millions de Français, selon l’AFI, participent à la Fête de l’Internet. Mais depuis 1999, l’événement évolue vers une structure dynamique et bénévole et internationale avec Internet Fiesta, une plate-forme de mutualisation des compétences et connaissances, destinée à promouvoir la Fête de l’Internet dans le monde entier. En 2001, 4000 initiatives ont été recensées par l’AFI.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *