Claudia Cardinale à l’honneur

Claudia Cardinale à l’honneur

La majorité des films programmés au cours du 16ème FICMT qui aura lieu, du 27 mars au 3 avril, seront projetés dans les deux prestigieuses salles de cinéma de la ville, à savoir Avenida et Teatro Español. Douze longs-métrages, dix-sept courts-métrages et douze documentaires représentant plus de douze pays y seront en lice. Et des hommages seront rendus, au cours de ce festival, aux grandes icônes du cinéma marocain, arabe et étranger notamment Claudia Cardinale (Italie), Mahmoud Abdelaziz (Egypte), Mohamed Bestaoui (Maroc), Ayman Zidan (Syrie) et Reha Erdem (Turquie). C’est ce qu’ont affirmé les organisateurs de cette 16ème édition lors d’une conférence de presse organisée, mardi 16 mars, à M’diq, pour la présentation de la programmation de cette manifestation.
D’une enveloppe globale de six millions de dihrams, ce 16ème festival vise à attirer quelque 50.000 spectateurs. Surtout que les organisateurs y ont programmé une rétrospective des dix dernières années de cinéma marocain. Parmi les quatre-vingt-dix films au menu, les cinéphiles seront invités à voir, cette année, près d’une quinzaine de films marocains dont «CasaNegra» de Noureddine Lakhmari, «Les cœurs brûlés» d’Ahmed Maanouni, «La Chambre noire» de Hassan Benjelloun, «Ruses de femmes» de Farida Belyazid, «Number one» de Zakia Tahiri et «Ali Rabiaâ et les autres» d’Ahmed Boulane. Par ailleurs, le Maroc sera représenté en compétition officielle par deux longs-métrages «Les oubliés de l’histoire» de Hassan Benjelloun et «Dès l’aube» de Jilali Ferhati ainsi que quatre autres courts-métrages «L’âme perdue» de Jihane El Bahar, «Poupiya» de Samia Charkioui, «Sin palabras» d’Othman Naciri et «A ton chevet» de Abdeslam Kelai. «Nous avons voulu impliquer pour cette édition des critiques et journalistes dans le choix des longs-métrages et courts-métrages diffusés, au cours de la 11ème édition du Festival du film national de Tanger qui a eu lieu au mois de février dernier», a affirmé le directeur du 16ème FICMT, Ahmed Housni. Ce festival connaîtra la projection de trois films italiens où Claudia Cardinale avait incarné le premier rôle féminin. Il s’agit de «La Ragazza con la valigia » (1961) de Valerio Zurlini, «Il Gattopardo» (1963) de Luchino Visconti et «Il Giorno Della Civetta» (1968) de Damiano Damian. «L’hommage qui sera rendu à cette grande figure du cinéma constituera l’un des moments forts de cette édition», a souligné M. Housni. Le jury des deux catégories de films en compétition sera présidé par Pierre-Henri Deleau, co-fondateur français et ancien délégué général de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes pendant ses trente premières années de son existence. «Il sera accompagné de l’acteur et musicien marocain, Younes Megri, la réalisatrice marocaine, Narjess Nejjar, la présidente du Festival Med de Rome, Ginella Vocca et le réalisateur franco-algérien, Ahmed Bouchaâla», selon les organisateurs. Ce festival connaîtra l’organisation d’un colloque international autour de la critique cinématographique, des tables rondes et des ateliers en faveur des élèves des établissements scolaires de la ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *