Clôture du Festival international du raï d Oujda : Le désistement de Cheb Khaled passe inaperçu

Clôture du Festival international du raï d Oujda : Le désistement de Cheb Khaled passe inaperçu

Le rideau est tombé, samedi vers trois heures du matin, sur la sixième édition du Festival international du raï  d’Oujda. Une soirée marquée par le passage de deux grandes vedettes de ce style musical : Cheb Khaled et Cheba Zahouania. Auparavant Statia a enchanté plus de 100.000 spectateurs par un style musical qui puise ses sonorités et thématiques du quotidien d’une large frange de la société. De même pour le Cheb Kiriss (l’enfant prodige de Guercif) qui a repris plusieurs succès de son répertoire pour enflammer ses fans et une présence prête à s’emballer par des airs rythmés exaltant le folklore local. Cheb Kiriss est un chanteur spécialisé dans la mouvance raï et est en train de réaliser un parcours probant en France. En somme c’est un artiste RME qui n’a pas oublié ses sources d’inspiration et qui espère en faire un outil promotionnel du patrimoine local.
Pour plusieurs observateurs cette sixième édition a tenu ses promesses, vu la qualité des chanteurs qui l’ont animée et la forte affluence d’un public de plus en plus acclimaté à ce type d’événements artistiques. Et c’est une tâche non des moindres pour des shows tenus en plein air. De même les conférences de presse et les photocalls tenus par l’ensemble des chanteurs ont comblé un vide observé lors des précédentes éditions. Le mérite en revient au service de presse local et à la nouvelle approche prônée par l’association Oujda-Arts, organisatrice du festival. Une seule fausse note, le désistement de Chab Khaled qui continue à ne pas honorer son engagement sur ce point. Plus d’un s’interrogent sur les raisons de ce renoncement qui n’honore pas son auteur.
Dans le cadre de ce festival, plusieurs équipes sportives et artistes ont été fêtés. C’est le cas des équipes de la RS Berkane sections football et basket-ball, le Mouloudia sections basket et rugby, l’USMO et le Hassania de Lazaret. Ces équipes ont soit réalisé l’ascension en première division ou remporté un titre national dans leurs disciplines respectives. Par ailleurs des noms de renommée internationale ont été fêtés, en l’occurrence Mohammed et Abdelkrim Qissi (cinéma), Abdelkader Zrouri (taekwondo), Adil Belgaid (judo) et Abdeltif Benazzi (rugby). Ceci dit, la surprise de cette édition était la présence de la grande actrice égyptienne Ilham Chahine, en tant qu’invitée d’honneur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *