Clôture Mawazine 2012 : Wael Kfoury, l’étincelle libanaise qui jaillira à Nahda

Clôture Mawazine 2012 : Wael Kfoury, l’étincelle libanaise qui jaillira à Nahda

La clôture de la programmation orientale de l’édition 2012 du Festival Mawazine Rythmes du Monde s’avère ensorcelante. Une voix mélodieuse issue des plaines de la Bekaâ libanaise viendra enchanter le public marocain sous les rythmes de la romance, du rêve et des chants montagnards. Après une longue absence de la scène marocaine, l’identité de la star arabe tant attendue au Festival Mawazine est dévoilée. Wael Kfoury ou le «Prince de la romance », comme le nomme sa communauté d’adulateurs, donnera un show inédit sur la scène Nahda, samedi 26 mai 2012. Les organisateurs de cet événement tablent, d’ores et déjà, sur une forte affluence du public marocain qui n’hésitera pas à venir de toutes parts pour acclamer cette icône de la chanson orientale. «Des milliers de fans danseront et chanteront en communion avec cet artiste «transgénérationnel» qui est aujourd’hui l’un des piliers de la musique orientale», souligne Maroc-Cultures dans un communiqué de presse. En effet, le spectacle est garanti avec Wael Kfoury qui a su, pendant près de deux décennies, se situer en tant que référence incontournable dans le monde arabe. Récompenses de haut calibre, participations aux prestigieux événements et des hits indétrônables font du palmarès de Wael Kfoury un véritable triomphe. Révélation de Studio El Fan en 1992, Michel Emil Kfoury a aussitôt charmé les mélomanes et sa voix a jailli comme une étincelle rayonnante dans les cieux de la chanson arabe. Rigueur, modestie et persévérance… sont les caractéristiques de ce trentenaire charmant par sa simplicité et qui a conquis les cœurs des petits et grands. Wael Kfoury a aujourd’hui 20 ans de carrière couronnée par un nouvel engagement avec la maison de production Rotana. Les liens ont donc été renoués après environ trois ans de rupture. Le comeback de Wael Kfoury à Rotana sera célébré en grande pompe le 1er février lors d’une grande soirée à son honneur et dans laquelle les deux parties dévoileront leur plan d’action pour les prochaines années. Un album sera donc dans les bacs au plus tard dans les trois mois à venir. Par ailleurs, «Matehki», dernier hit de Wael lancé en décembre dernier, continue de cartonner en se plaçant Top 1 des stations radiophoniques arabes. Matehki, Farhet El Ayad, Badi Yak, Hekm El Alb, Law Hobna Ghalta et bien d’autres titres sont actuellement fredonnés par les «Kfourys» marocains, impatients de les chanter en «a cappella» avec leur idole.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *