CMOOA : Une belle sélection d’œuvres au menu

CMOOA : Une belle sélection d’œuvres au menu

La Compagnie célèbre sa 60ème vente aux enchères à Casablanca

La Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art (CMOOA) organisera sa vente aux enchères le samedi 30 septembre à Casablanca. Durant cette manifestation, une trentaine d’œuvres exceptionnelles d’artistes-peintres étrangers ayant vécu au Maroc seront présentées. Les œuvres proposées proviennent de trois successions distinctes. Il s’agit de deux familles françaises installées au Maroc de longue date et une autre marocaine qui ont souhaité proposer à la vente les œuvres détenues par leurs défunts parents.

«Proposer des œuvres provenant de successions familiales reste des plus sensibles vu les enjeux émotionnels et les diverses attentes dans pareilles situations. Aussi, la CMOOA a décidé de ne pas les disperser durant un calendrier de manifestation annuel, mais procéder à l’organisation d’une seule vente aux enchères qui serait consacrée à cet ensemble ainsi réuni, car il témoignait avec force de l’amour et de la fascination qu’ont éprouvées les auteurs des œuvres au Maroc», indiquent les initiateurs. Et d’ajouter que «cette manifestation qui célèbre la 60ème vente aux enchères de la CMOOA permet de formuler une fois encore la perception profonde et l’attachement réel qu’a toujours eu la CMOOA pour des destins exceptionnels d’artistes étrangers ayant vécu au Maroc.

Il reste beaucoup à dire et à écrire à leur sujet, mais l’arrivée des premiers peintres étrangers sur le territoire marocain marque la naissance de l’art plastique marocain». En effet, lors de cette vacation seront présentées «La Fantasia vient d’arriver devant le Caid» de Edouard Edy Legrand (1892-1970), «Danseuse de Guédra» (1990) de Jean Gaston Mantel et «Un retour au pays, portrait d’Ali Benzaïd» de Henri Jean Pontoy (1888-1968). La vente propose également d’autres œuvres dont notamment «Marocaines aux cuivres» de Odette Bruneau (1891-1984), «La bataille de Boufekrane» de Carlos Abascal, «La halte des cavaliers» et «Us et coutumes des régions du Maroc» de Jean Emile Laurent.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *