«Cœur à cœur» devient un festival lors de sa 3ème édition : Ses revenus sont offerts à l’association Bayti

«Cœur à cœur» devient un festival lors de sa 3ème édition : Ses revenus sont offerts à l’association Bayti

«Il s’agit d’une rencontre inédite qui rassemble, lors de la 3ème édition, plus de 93 artistes venus des 4 coins du Maroc afin de consolider les échanges artistiques, voire aider les enfants des associations dans le besoin».

Pour sa 3ème édition, l’exposition «Cœur à cœur» à Essaouira se transforme cette année en festival. Cette manifestation, initiée par l’artiste plasticien Belaid Belhaoui et appuyée par le ministère de la culture, comprend deux expositions. La première se tiendra du 14 au 26 juillet au Bastion d’Essaouira. Quant à la deuxième, elle s’étalera sur la même durée à l’hôtel MGallery le Medina. Le vernissage de ces deux expositions étant prévu le 15 juillet.

Cette année, l’événement rassemble des artistes-peintres venus des différentes régions du pays et d’autres d’Alger. Chose qui n’a pas eu lieu lors des éditions précédentes qui regroupent ceux issus majoritairement de la cité des alizés et régions. «Il s’agit d’une rencontre inédite qui rassemble, lors de la 3ème édition, plus de 93 artistes venus des 4 coins du Maroc afin de consolider les échanges artistiques, voire aider les enfants des associations dans le besoin», précise M. Belhaoui, également coordinateur du festival.

Ainsi, les artistes participants, dont Touria Damma, Driss Sarih, Karima Afifi, Zahra Hatim, Toufik Salmi, Houcine Talibi et Hamza Ntifi, sont des bénévoles qui offrent cette année une partie de leurs toiles dont les revenus sont alloués à l’association Bayti. Ce caractère caritatif abonde d’ailleurs dans le sens de la visée du festival. D’où son appellation.

«Cette édition connaît également la participation de la société civile afin d’embellir les murs de la ville», enchaîne-t-il. Dans ce sens, des fresques murales, conçues du 14 au 16 juillet par les artistes avec la participation des enfants d’associations, vont garnir la ville.

Dans l’ensemble, le festival, marqué également par l’organisation d’ateliers et de rendez-vous culturels, associe plusieurs artistes, à savoir des plasticiens, sculpteurs, comédiens et musiciens, acteurs institutionnels et civils ainsi qu’enfants d’associations à l’ensemble de ses activités. Outre ces disciplines, des poètes sont de la partie. L’objectif étant, selon le coordinateur du festival et retraité, d’encourager les jeunes poètes.

Avant d’être intitulée «Cœur à cœur», cette manifestation est, pour rappel, appelée «Fous d’art» lors de sa première édition. Quant au choix de la ville, il reflète la fidélité du coordinateur du festival à cette cité. Bon vent !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *