Colloque : « Don Quichotte » vu par le critique Mohamed Berrada

L’écrivain espagnol Cervantès avait jeté avec sa célèbre œuvre « Don Quichotte » les bases du roman moderne. En quoi consiste alors la modernité d’une œuvre qui, quatre cents ans après sa parution, reste d’une brûlante actualité?
C’est la question à laquelle répondra aujourd’hui le critique de littérature et romancier Mohamed Berrada, dans le cadre d’un colloque organisé par l’Institut Cervantès de Casablanca dans la foulée de l’Année Don Quichotte.
Pour la petite histoire, l’œuvre de Miguel Cervantès nous raconte les aventures de ce anti-héros qui veut sauver le monde. Naïf, bercé par les illusions qu’il a lues dans des romans de chevalerie, il rêve de changer le monde. Il prend des troupeaux de moutons pour une armée ennemie, des moulins à vent pour des géants à combattre…
Moqué par les siens, il ne désespère pas d’espérer : changer le monde à tout prix. Un parcours don quichottesque qui s’identifie à celui de son auteur, Cervantès. Né à Alacal le 29 septembre 1547, et décédé le même jour que son contemporain Shakespeare (1616), Cervantès est l’auteur d’un parcours à l’image de son fameux personnage.   

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *