Colloque sur « l’histoire du Maroc indépendant : sources et archives », les 25 et 26 novembre à Rabat

Ce colloque, initié dans le cadre de ses XIII-èmes journées nationales, tentera de soulever la problématique des archives au Maroc à travers un débat qui sera axé sur trois questions fondamentales en l’occurrence la tradition d’archivage au Maroc et l’intérêt porté à la conservation et à l’entretien des archives et documents ainsi que les lieux et les fonds d’archives dont le patrimoine documentaire mérite d’être porté à la connaissance du public. La rencontre sera également l’occasion de soulever les problèmes relatifs à l’exploitation des documents, et des règlements et normes qui la régissent et qui peuvent faciliter ou handicaper le travail des historiens et chercheurs intéressés par l’histoire du Maroc indépendant, indique un communiqué de l’AMRH.
L’objectif de ce colloque, précise le communiqué, est de faire connaître les  fonds d’archives concernant l’histoire du Maroc depuis 1956 et de faire ressortir l’importance des questions et des problèmes relevant du domaine des archives étant donné la forte corrélation entre les archives en tant qu’élément  de la mémoire collective et le rôle fonctionnel de l’histoire.
Etant convaincus du rôle fondamental de la recherche et de la documentation dans l’exploration du passé et dans la réalisation de la réconciliation avec l’histoire, les initiateurs de cette manifestation estiment que ces conditions sont indispensables pour l’édification d’un pays moderne et démocratique.
Des historiens et intellectuels comme Driss Khrouz, conservateur de la Bibliothèque Nationale, Brahim Boutaleb et Mohamed Kenbib, historiens, Mohamed Tozy, sociologue et Mohamed Larbi Messari, écrivain et journaliste, participeront à ce colloque.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *