Comédie : la France, terreau des jeunes comédiens marocains

Comédie : la France, terreau des jeunes comédiens marocains

La France est devenue un terreau fertile pour l’éclosion de nouveaux talents comiques marocains qui, de la farce à la satire de mœurs, excellent dans l’art de faire rire les Français. Ces talents comiques, dont certains possèdent désormais une notoriété qui a franchi les frontières, sont au-devant de la scène de l’Hexagone. Il y en a pour tous les goûts, que vous soyez homme, femme, jeune ou moins jeune, ces humoristes visent toutes les couches de la population et abordent tous les thèmes de la société avec plus ou moins de sérieux mais toujours avec légèreté et finesse. De Jamel Debbouze à Soraya Gari, en passant par Gad El-Maleh, Rachida Khalil, Arié El-Maleh, Booder (Mohamed Benyamna) ou encore Mustapha El-Atrassi, ils font rire encore et encore. Si certains ont su mettre leurs talents de comédiens au service du cinéma, d’autres, par contre, ont préféré l’intimité d’une salle de spectacle ou ont choisi la télévision qui leur a servi de révélateur et d’accélérateur de talents. Vocation mise à part, le point commun des la majorité de ces humoristes est d’être fils et, puisque la profession tend à se féminiser, fille d’immigrés. Dans la galerie exubérante de ces talents du rire, il en est deux qui ont réussi à «écraser» tous les autres par leur popularité et leur style: le nouveau «Coluche d’une France black-blanc-beur» Jamal Debbouze, l’un des comédiens les mieux payés de l’Hexagone, et Gad Elmaleh, le plus populaire des humoristes en France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *