Concours international de musique du Maroc : Le gagnant est Qi Xu, le plus jeune candidat

Concours international de musique du Maroc : Le gagnant est Qi Xu, le plus jeune candidat

La 11ème édition du Concours international de musique du Maroc, dédiée au piano, a récompensé ses meilleurs candidats. Cet événement s’est clôturé dimanche 13 mars, par un concert qu’ont donné les lauréats au Théâtre national Mohammed V de Rabat. «Le très jeune Chinois Qi Xu (16 ans) a reçu le Grand prix du jury des mains de Madame Saïda Lamrani Karim, présidente du Conseil de surveillance du Crédit du Maroc, sponsor officiel de cet événement», ont indiqué les organisateurs dans un communiqué de presse. Et d’ajouter : «Le public (960 spectateurs assistaient à la finale) avait lui choisi la Coréenne Ah Ruem Ahn, qui a également reçu le 2ème Prix du jury. Son compatriote Yekwon Sunwoo a lui reçu le 3ème Prix du jury. Les membres du jury ont par ailleurs décidé d’octroyer un prix spécial à la jeune Italienne Gloria Campaner (éliminée lors des épreuves récital le 8 mars) pour sa magistrale interprétation d’une œuvre de Liszt dont nous fêtons cette année le bicentenaire de la naissance». Et ce sont au total, près de 1.800 spectateurs qui ont assisté à l’ensemble des représentations à Rabat et à Casablanca. Rappelons qu’auparavant, les spectateurs ont pu assister, samedi 12 mars, a une finale 100% asiatique au cinéma Rialto de Casablanca. Durant cette soirée, les trois candidats retenus ont joué en compagnie de l’Orchestre philharmonique du Maroc, trois des plus beaux concertos pour piano et Orchestre du Grand répertoire : concerto n°3 de Beethoven, concerto n°2 de Rachmaninov et concerto n°1 de Liszt. Depuis sa création, il y a quinze ans, l’Orchestre philharmonique du Maroc a produit 300 concerts et a offert à son public les œuvres les plus importantes du répertoire classique. Chacune des ses saisons s’articule autour de rendez-vous incontournables  attendus du public : les concerts d’ouverture (en octobre), le cycle Beethoven (en décembre), les concerts du Nouvel An (en janvier), le Concours international de musique du Maroc (en mars), l’Opéra (en avril), et la Fête de la musique (en juin). Cette formation aborde aujourd’hui sa 15ème saison musicale avec l’ambition permanente de faire rayonner l’image culturelle du Maroc et de valoriser le travail de ses 80 musiciens. Grâce à l’engagement de tous, cette saison a débuté sur le saut de l’innovation, avec une programmation ambitieuse et de grande qualité, pour le grand plaisir de son public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *