Concours international NameExoWorlds: Des étoiles pourraient être baptisées par des Marocains

Concours international NameExoWorlds: Des étoiles pourraient être baptisées par des Marocains

Initiée par l’Union astronomique inetrnationnale, cette compétition a pour but d’octroyer des noms à un groupe de vingt systèmes d’étoiles et exoplanètes qui seront préalablement sélectionnés par les clubs et associations d’astronomie participant à l’événement.

Dans ce cadre, plus de 500 clubs et associations d’astronomie du monde entier ont déjà sélectionné les noms faciles à prononcer dans les différentes langues et possédant un nombre réduit de syllabes du mot. Parmi ces organismes, on retrouve les clubs scolaires d’astronomie d’établissements publics marocains de Kénitra, Rabat, Béni Mellal, Agadir et Azrou. «Ils ont proposé 5 dénominations d’étoiles et leurs exoplanètes pour 5 systèmes différents, en relation avec notre histoire et culture astronomique ainsi que le patrimoine arabo-musulman», expliquent dans ce sens les organisateurs.

Parmi ces noms, on retrouve Titawin, ancienne médina de Tétouan, centre historique de diffusion de l’astronomie andalouse, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, Alami (un astronome de Fès qui a vécu entre 1875 et 1953), Shatir (astronome arabe du 14ème siècle), Bajja (astronome andalou ayant vécu au Maroc -1139) et enfin Kindi (astronome arabe du 9ème siècle). Il est à noter que la cérémonie officielle de lancement de ce concours s’est déroulée à Hawaii le 11 août 2015 dans le cadre de la 29ème assemblée générale de l’Union astronomique internationale. Le vote du grand public international s’effectue directement à partir du site web du concours : www.nameexoworlds.iau.org.

L’opération de vote prendra fin le 31 octobre 2015 et les résultats de la compétition seront annoncés à la mi-novembre 2015. «Cet événement scientifique international est l’occasion de mettre en relief le remarquable patrimoine arabo-musulman en matière d’astronomie et notamment le nom arabe des étoiles. Si les noms des constellations sont grecs, les noms des étoiles sont quant à eux dans leur majorité d’origine arabe», soulignent les organisateurs. En effet, la plupart des étoiles nommées du ciel ont à l’origine des noms arabes qui ont été transcrits en latin. Cette transcription littérale, qui a subi de légères modifications au cours du temps, a donné naissance à des dénominations particulières que beaucoup d’astronomes s’accordent à reconnaître comme ayant ajouté une part de mystère aux noms des étoiles : Véga, Bételgeuse, Menkalinan, Aldébaran, Achernar…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *