Conférences sur l’Histoire coloniale marocaine

Initiées du 27 novembre au 1er décembre dans le cadre des journées  annuelles sur l’Histoire marocaine de l’école des sciences humaines sociales de l’Université Al Akhawayn, les conférences sur «L’Histoire coloniale marocaine» se veulent essentiellement un moyen   d’attirer l’intérêt du public marocain et les jeunes en particulier sur la   discipline de l’histoire. Les intervenants à l’ouverture de cette rencontre ont traité de plusieurs  thèmes portant notamment sur le colonialisme et le nationalisme à travers des  documents historiques et des photos relatant différentes étapes de lutte des   tribus et des citoyens contre le colonisateur.  Après avoir rappelé plusieurs figures emblématiques de la résistance tel   Mohamed Ben Abdelkarim El Khattabi, ainsi que des personnalités françaises,   notamment Lyautey et le général Guiraud, ils ont relevé que la colonisation est  devenue, à partir de la fin du 18ème siècle, une institution et une doctrine   politique visant l’exploitation des richesses des pays colonisés. Ils ont aussi mis l’accent sur différentes étapes franchies pour le   recouvrement de l’indépendance, rappelant les correspondances des dirigeants   français qui soulignent la lutte acharnée des Marocains. Selon les organisateurs, ces journées, qui seront l’occasion pour   plusieurs experts en histoire pour présenter leurs recherches sur l’histoire   marocaine, porteront sur les réalités complexes de la période coloniale à   travers les différentes perspectives disciplinaires comprenant la politique,   l’histoire économique et sociale et les études culturelles. Cette manifestation sera marquée par la participation d’une pléiade d’universitaires et d’historiens qui vont apporter leurs contributions dans le  domaine de l’histoire coloniale du Maroc, notamment à travers des thèmes   relatifs notamment au "colonialisme et culture", "l’économie coloniale",  "colonialisme et littérature" et "Colonialisme et cinéma". Outre ces conférences, les journées de l’histoire marocaine verront la   projection d’un certain nombre de films et de documentaires dont "Saâdia", "Les Hommes nouveaux", "Le Cinéma colonial", "Echec à la misère" et "Un autre   ciel", ainsi que l’organisation d’une exposition de livres sur le colonialisme.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *