Copyright : Washington porte plainte contre Pékin

Une plainte va être déposée par Washington devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) contre la violation des droits de propriété intellectuelle constituée par le piratage par des entreprises chinoises d’oeuvres étrangères. Elle sera accompagnée d’un recours sur les obstacles posés par les autorités chinoises à la distribution de musiques, films et livres étrangers.
La représentante américaine au Commerce (USTR) Susan Schwab devait annoncer ces plaintes, qui représentent une nouvelle escalade dans le climat déjà tendu des relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, lundi lors d’une conférence de presse à 17h00 GMT à Washington. Les Américains avaient déjà pris, il y a une dizaine de jours, des sanctions contre les importations aux Etats-Unis de papier couché chinois.
Pékin avait alors fait part de son "vif mécontentement" et estimé que cette mesure allait "à l’encontre du consensus entre les dirigeants des deux pays pour régler les litiges par la voie du dialogue".
Le ministre au Commerce américain Carlos Gutierrez avait pour sa part affirmé que cette décision «illustre la force grandissante de notre relations commerciales et le fait qu’en tant que partenaires économiques nous devons être avant tout équitables».
Début février, les Etats-Unis avaient également demandé à l’OMC le lancement d’une procédure contre la Chine pour l’octroi de "subventions illégales" à son industrie. A la fin octobre, l’OMC avait accepté d’examiner le différend entre la Chine et plusieurs pays occidentaux, dont les Etats-Unis, à propos des droits de douane appliqués par Pékin aux pièces détachées d’automobiles.
Le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine a atteint 232 milliards de dollars en 2006, soit plus du quart du déséquilibre total dans leurs échanges de marchandises avec le reste du monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *