Corps et figures du corps : plus de soixante-dix artistes dévoilent leurs créations

Corps et figures du corps : plus de soixante-dix artistes
dévoilent leurs créations

Après l’exposition individuelle de Abdelkébir Rabi, l’espace culturel de la Société Générale de Casablanca accueille cette fois-ci des créations artistiques de plus de soixante-dix artistes de sensibilité et de génération différentes. «Corps et figures du corps», est le thème de cette exposition collective qui se tiendra jusqu’au 30 avril 2010. Elle rassemble des créations représentant un large éventail d’horizons culturels : dessins, peintures, sculptures, photographies, installations, vidéo, danse et performance.
«Cette année, explorant en toute liberté une thématique majeure de l’art, l’exposition «Corps et figures du corps» a pour finalité de nourrir les visions et réflexions personnelles des visiteurs par des valeurs essentielles, telles que la diversité, la tolérance, l’échange, l’innovation… », a indiqué Abdelaziz Tazi, président du conseil de surveillance. Des artistes de renom national et international participant dans cette exposition inédite tels que : Mahi Benbine, Houssein Tallal , Mehdi Qotbi, Mohamed Melihi , Hassan Darsi et autres. «Le but de cette exposition est de faire valoir la diversité des œuvres dans leur traitement du corps, tant dans la mise en jeu de leurs procédures techniques et plastiques, leur protocole d’exploitation des références culturelles, leur exploration des formes artistiques ainsi que dans l’affirmation des attitudes esthétiques singulières », a indiqué Mohamed Rachdi, commissaire de l’exposition. Dans cette exposition, les différentes propositions artistiques rassemblées montrent le corps et ses figures se déployant en diverses formes et des traces variées. Elles se racontent gestualité graphique, se révèlent entre apparition et disparition en jus chromatiques et strates picturales. Elles s’incarnent en présences sculpturales, ou encore s’énoncent en interventions à même épouser l’écriture musicale vidéographique ou numérique. Certains artistes s’engagent dans un travail de mémoire, oscillant entre état mnésique et amnésique, avec ses joies et ses souffrances, ses bonheurs vécus et ses malheurs éprouvés, convoquant le souvenir du corps de l’enfance de la mère, de l’environnement et du paysage d’autrefois. «Corps et figures du corps» propose des œuvres où s’énoncent des interrogations essentielles sur les conditions de visibilité et de présence de l’homme ainsi que ses projections imaginaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *