Courage, écrivons ! Motus et bouche cousue

Dans notre monde, le temps ne va pas à la même vitesse que le vôtre. Il est hypersonique. Plus rapide qu’Usain Bolt. Nous c’est Demain à la Une. Nous sommes chacun à lui seul un think tank. Prévenir avant de guérir, proverbe has been, on est d’accord, mais nous savons des choses parce que nous allons partout. Nous voyageons sans visa nous dans le village de Mac Luhan, un type qu’on connaît de nom. Les bouquins on vous l’a déjà dit, c’est pas notretruc. 
Allez, prenez la Palestine : sachez  que  nous la connaissons mieux que notre …quartier.  Nous savons qui sont les traîtres et qui ne le sont pas. Le Hamas, ce sont les bons. Les autres. Des traitres. Abou Mazen et son ami Dahlan sont des sionistes. Et comme il n’y a pas de fumée sans feu, sûr qu’ils ont empoisonné Arafat.  C’est sûr, on vous le dit. Nous, on dit les choses. On désigne les bons, par leur nom, prénom, carte d’identité et état civil. Idem pour les autres. Les lâches. Ceux qui ont cédé à la débile sirène de la paix.
La paix entre Israéliens et Palestiniens ? Vous voulez rire. Les Palestiniens sont nés pour mourir. Debout. Ils meurent pour vous, bandes de nazes ! Nous sommes
les inventeurs de la diplomatie parallèle. C’est grâce à nous et à notre lutte virtuelle aux côtés de nos frères palestiniens que la Palestine d’avant 48 reverra le jour. La pression diplomatico-virtuelle est la seule qui vaille. Nous sommes des Jacques Verges : les maîtres de l’ombre.
Et l’Iran, nous on ne voulait pas que les twitteristes
pro-occidentaux, des nostalgiques du Shah brouillent les pistes. La solidarité, on l’a dans la peau. Mais, faut pas non plus no nous mener en bateau. So, motus
et bouche cousue. On a zappé les pseudo modérés. On vous l’a déjà dit «la modération», «le milieu», «le consensus», sont une hérésie dans notre monde. Nous on fonce. Des extrémistes ? Oui, ça nous va. On est des «Contre».
On n’a pas le temps de douter. De peser les pour et les contre. Rien à cirer d’être équilibrés. C’est le B.A.BA de ce que nous sommes.
C’est l’essence de notre existence ! Trouvé dans wikipedia, section existentialistes.
Ted Kennedy est mort. Quel grand homme. Nous sommes ravagés, chagrinés, par cette douloureuse disparition. Savez-vous pourquoi ? Eh ben, primo, il était de gauche. Secundo…Heu, les grands de NOTRE monde disent tous que c’était un grand militant. Des moutons de Panurge nous? Non, nous ne sommes pas comme ça. Mais chez nous, nous avons aussi les grands anonymes, les décideurs d’opinion, c’est comme ça que vous les appelez chez vous. Ils nous guident. Parce que wikipdia , c’est notre alphabet, mais après pour écrire, nous avons aussi besoin de maîtres…à penser.

Anonyme

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *