Création à Ouarzazate du «Film commission»

Création à Ouarzazate du «Film commission»

«Film commission» est une structure qui vient d’être créée à Ouarzazate. «Sa mission est de développer l’industrie cinématographique à Ouarzazate à travers la mise en place d’une plate-forme incitant à la multiplication des tournages, nationaux ou internationaux à Ouarzazate», indique un communiqué de presse du CCM. Cette commission, qui sera présidée par Noureddine Sail, directeur général du Centre cinématographique marocain (CCM), a été constituée, mardi 29 janvier en présence particulièrement de Aziz Akhannouch, président du Conseil régional du Souss-Massa-Drâa. Outre le CCM, cette structure sera épaulée également par le Conseil régional du Souss Massa Drâa, le Centre régional d’investissement (CRI), le Conseil provincial du tourisme et d’autres potentialités locales et régionales. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Conseil régional visant la promotion de l’industrie cinématographique dans la région de Ouarzazate. Selon les termes de la stratégie, cette commission aura pour objectif de faciliter l’accueil des tournages en intégrant le territoire commun ( Erfoud, Ouarzazate, Tata, Zagora),  et promouvoir le lieu et les ressources locales auprès des producteurs via la création d’un label Ouarzazate, des road shows dans les festivals internationaux les plus prestigieux, des sites Internet …. L’étape suivante sera la création d’une base de données d’images qui comprendra un recensement précis des sites de tournages (localisation Gps, illustration, catégorisation), et la mise en valeur de la variété des décors. Le développement des outils de communication est également à l’ordre du jour avec la création d’un label Ouarzazate invoquant l’expérience et la légitimité cinématographiques. Il s’agit, en effet, du développement d’un concept de « one stop shop» à l’instar de Warner Bros Studios à Hollywood et de Dreamworld Film City à Cape town. Du recensement des compétences dans un premier temps et leur formation dans un second temps, de l’instauration d’une veille concurrentielle avec un lancement régulier d’enquêtes sur nos pays concurrents, la mise en place d’une infrastructure englobant les équipements et d’un système d’incitation financière à offrir aux maisons de production.  Outre la «film commission», la stratégie adoptée a permis de dénombrer cinq autres chantiers à entreprendre pour une enveloppe globale estimée à 43 millions de dirhams.
L’un des objectifs essentiels de cette stratégie est d’ériger Ouarzazate en véritable leader pour l’accueil des tournages cinématographiques en Afrique à l’horizon 2016. Il s’agit aussi de garantir des retombées économiques et sociales pour la région et ses habitants, d’autant qu’une grande partie de la population vit grâce à cette industrie. Le Conseil régional vient de lancer un fonds d’aide aux porteurs de projets dans ce secteur. Un appel à projet a été lancé récemment.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *