Cuisine du monde : Crabe farci, un délice créole

Cuisine du monde : Crabe farci, un délice créole

Alliant produits locaux et épices, saveurs du monde, la cuisine créole se caractérise par un savoureux mélange de couleurs et de sensations.
Elle propose une variété de mets et de spécialités culinaires originaires de France, d’Afrique et de l’Inde. C’est ce métissage des cultures des peuples qui l’a enrichie. Acide, sucré, salé, tous les goûts trouvent leur compte. Au fil des siècles, les cordons bleus ont savamment mélangé les mets des conquérants et produits alimentaires locales.
Du continent noir, viennent la culture et la consommation des «tubercules» comme les ignames et les patates douces. Ces produits ont été importés et cultivés aux Antilles pour l’alimentation des esclaves. La consommation de pois est également d’origine africaine. Dans la campagne, les femmes cueillaient les pois et les conservent pour les utiliser dans des plats comme la soupe à Congo. Ce plat est originaire du Congo. Par ailleurs, la plupart des épices et le curry, très utilisé dans la cuisson des fameux colombos (plats de viande), ont été emmenés par les Indiens. Des Arawaks et des Caraïbes, les habitants ont conservé l’usage du «Roucou», une graine rouge utilisée dans les sauces pour ses propriétés colorantes. En outre, la cuisine créole a puisé des recettes françaises un bon nombre de ses ingrédients de base comme la farine, le riz, les féculents et légumes secs.
Le poisson frais est également très présent dans la cuisine créole. En somme, les recettes créoles sont un subtil métissage d’ingrédients exotiques.
Le plat d’aujourd’hui, le crabe farci, est très apprécié aux Antilles. Pour sa préparation, les ingrédients nécessaires sont les crabes, bien évidemment, une carotte, quelques grammes de mie de pain, du lait, des oignons, des échalotes, des gousses d’ail, un citron vert et la chapelure. Sans oublier sel, huile, persil, thym, piment et clous de girofle.
La première étape consiste au brossage et au lavage des crabes.
Dans une grande marmite, on les fait cuire pendant une dizaine de minutes avec une carotte, du persil, quelques feuilles odorantes de thym, des clous de girofle et un oignon. Quelques minutes plus tard, on les décortique et on prélève la chair. On en garde de côté les carapaces car on aura besoin plus tard. Ensuite, on hache finement les gousses d’ail, les échalotes, les oignons, le piment et un brin de persil. Dans une cocotte, on met l’huile. Puis, on ajoute le mélange haché.
On le fait revenir pendant quelques minutes. On y ajoute la chair des crabes. Elle doit prendre la couleur dorée.  Après l’avoir trempée dans le lait, la mie de pain est mixée et ajoutée au mélange. Pour donner un goût acide à ce plat, on arrose d’un jus de citron vert. On remplit les carapaces des crabes avec cette farce. On les saupoudre de chapelure, puis on les met au four préchauffé. La durée de la cuisson est de 5 à 10 min. Bon appétit !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *