Culture : Edgar Morin inaugure la 17ème édition du SIEL.

Culture : Edgar Morin inaugure la 17ème édition du SIEL.

«La lecture pilier de la société du savoir», c’est le thème de la 17ème édition du Salon international de l’édition et du Livre (SIEL) qui se tient du 11 au 20 février. L’invité d’honneur de cette édition est l’Italie, «un pays qui a marqué l’histoire de l’écriture et de la pensée, un terroir du cinéma et de la littérature», a indiqué Bensalem Himmich ministre de la Culture lors d’un point de presse vendredi 4 février à Casablanca. Cet événement qui se tiendra sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, comptera quelque 724 éditeurs et exposants et 42 pays. Par ailleurs, la surface d’exposition a été élargie à 23.800 M2 dont 11.000 M2 dédiés aux stands des livres, et ce pour répondre aux demandes de participations venant du Maroc et de l’étranger, ont expliqué les organisateurs. Parmi les quelque 320 intellectuels du Maroc, des pays arabes, africains et européens, participants, on cite le sociologue et philosophe français Edgar Morin dont la rencontre inaugura ce 17ème salon vendredi 11 février. Les conférences, séminaires et autres lectures organisés durant les dix jours du salon seront aussi marqués par la présence de Frédéric Mitterrand, ministre français de la Culture, le journaliste de renom Alain Grech, les écrivain Mohamed Salmaoui, Rachid Boujedra, Mohamed Ben Talha entre autres. Diverses thématiques seront débattues lors de ce salon, on note «Pour une culture créatrice d’emplois», «les relations hispano-marocaines, histoires et perspectives», «L’union pour la Méditerranée», «L’économie et la nouvelle technologie», «Lecture et industrie du livre au Maroc», «Le tourisme culturel», «L’Islam d’Europe», «La régionalisation», «La diplomatie culturelle». Trois rencontres consacrées aux intellectuels décédés dernièrement à savoir Mohamed Abed Jabri, Mohamed Arkoun et Edmond Amran EL Maleh sont également programmées pour ce salon. Trois salles ont également été baptisées en leurs noms. Le salon verra aussi l’organisation de conférences sur le soufisme, la langue amazighe, l’avenir de la culture arabe, la société du savoir, la littérature saoudienne sans oublier nombre de lectures et de rencontres avec des écrivains d’ici et d’ailleurs. Par ailleurs, lors de cette conférence de presse annonçant le programme du 17 SIEL, l’ambassadeur d’Italie à Rabat Piergiorgio Cherubini a exprimé sa gratitude quant au choix de l’Italie comme invitée d’honneur, d’autant plus que son pays «fête cette année le 150ème anniversaire de sa Constitution en tant qu’État unitaire ». Ainsi sont prévues des expositions d’objets d’art, de livres et de manuscrits ainsi que des conférences qui traiteront de la société et de la politique en Italie, des figures et personnalités italiennes typiques ou encore du Monde arabe et l’Europe sans oublier une rencontre de réflexion sur l’enseignement de la langue italienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *