Culture : Impulsion royale au monde de l’art

Culture : Impulsion royale au monde de l’art

De nouvelles infrastructures voient le jour

L’inauguration du Musée d’art moderne et contemporain à Rabat marque indéniablement un tournant dans la politique culturelle du Maroc. Longtemps considérées comme le talon d’Achille dans ce domaine, les infrastructures culturelles sont aujourd’hui en train de prendre une plus grande vitesse en termes de réalisations. En plus du Musée Mohammed VI de Rabat, la capitale tout comme la ville de Casablanca doivent accueillir de grands théâtres, de véritables joyaux artistiques et culturels.

De même, le nombre d’expositions inaugurées est en train d’atteindre sa vitesse de croisière. Ainsi SM le Roi avait inauguré en mars dernier en compagnie de SM Abdellah II de Jordanie, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat, la manifestation culturelle et artistique «L’Afrique en Capitale». Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation, initiée par la Fondation nationale des musées en collaboration avec plusieurs opérateurs culturels et institutionnels du Royaume, «L’Afrique en capitale» a célébré l’art africain en mettant en lumière son dynamisme et la variété de ses modes d’expression. Ce grand événement qu’a abrité Rabat «Ville lumière, capitale marocaine de la culture» s’inscrit en droite ligne des efforts de SM le Roi Mohammed VI visant à faire de la culture un véritable levier de développement, un vecteur de rapprochement des peuples et de brassage culturel, et un outil de promotion des valeurs de tolérance, d’ouverture et de partage. A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI et son illustre hôte, SM Abdallah II avaient visité trois expositions montées dans le cadre de cette manifestation, à savoir «Un regard contemporain sur l’art africain», «Présence commune» et «Mémorial».
Par ailleurs, SM le Roi Mohammed VI et le président français François Hollande s’étaient rendus en mai dernier à l’Institut du monde arabe pour visiter l’exposition «Trésors de l’islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar». Une manifestation artistique inédite consacrée aux liens étroits, passés comme présents, tissés entre le monde arabo-musulman et l’Afrique subsaharienne à travers un parcours en trois étapes consacrées à la diffusion de l’Islam, les pratiques de la religion, «les arts de l’islam».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *