Cycle de concerts : trois soirées dédiées aux créations féminines

Cycle de concerts : trois soirées dédiées aux créations féminines

L’Institut Cervantès de Casablanca organise un cycle de concerts intitulé «Mujeres Que Cantan», «Des femmes qui chantent» les jeudis 14, 21 et 28 octobre 2010 au théâtre de l’institut. Il s’agit d’un cycle de concerts dédiés uniquement aux créations féminines. Ce cycle sera mené par des voix de femmes qui partageront avec le public les divers univers et sensibilités de la nouvelle création musicale. Venues d’Espagne, du Maroc et d’Argentine, ces femmes présenteront du pop, rock, soul et hip ou du indi et du folk. La première soirée sera dédiée au pop-rock avec la compositrice Aurora Beltran et le trio Butterflies. Aurora Beltran a été pendant dix-sept ans et jusqu’en 2004, le leader du groupe Tahúres Zurdos qui a marqué une époque dans l’histoire du pop-rock espagnol. En 2007, elle lance son premier album solo Clases de baile qu’elle nous présentera à cette occasion avec sa voix, sa guitare et son talent de compositive, chargé de mélodie, de cadence, de frissons et d’une émotion poétique et proche. Le groupe Butterflies composé de trois musiciens formé en 2009 par des amis qui partageaient la même passion pour la musique, Mahmoud jouait du piano et du clavier dans un groupe de metal, Younes était actif sur la scène Unplugged et Jams acoustiques tandis que Fatima Zahra chantait pour plusieurs groupes de rock et metal. Butterflies espère voler très loin avec ses propres ailes dans la scène musicale marocaine et internationale. La deuxième soirée sera consacrée au soul et hip hop avec l’Espagnole Wöyza accompagnée du collectif des jeunes artistes marocains la Marocaine Soultana. «Wöyza c’est la liberté, la paix, l’amour, l’identité de la création. Wöyza est une décision et le nom qui représente la lutte et la passion pour un rêve, mais aussi une réalité. Ses influences sont la soul, du classique jusqu’au moderne, avec un zeste de lyrique et de hip hop», lit- on dans une note d’information. Wöyza, une grande force sur scène, nous présentera son dernier album intitulé «Pisando el suelo que ves». En ce qui concerne Soultana, son vrai nom Aka Soultana est une des pionnières du rap marocain. Stricte, correcte et sérieuse, elle est membre et leader du groupe des «Tigresses Flow». Elle s’est imposée au fil des années comme l’une des artistes incontournables du rap féminin maghrébin. La dernière soirée sera réservée au groupe venu d’Argentine. Il s’agit du groupe Soema Montenegro qui nous invite à un voyage initiatique en expérimentant avec les musiques primitives argentines et latino-américaines. Son premier album Uno Una est sorti en octobre 2008 et elle vient présenter son nouvel album Passionaria. Lors de ses concerts, Soema apparaît comme une délicate prêtresse, chaman musical, élément principal d’une rencontre qui va au delà des seules sonorités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *