Dakhla: La chanson et la poésie hassanies en fête

Dakhla: La chanson et la poésie hassanies en fête

La 11ème édition du Festival national de la chanson et de la poésie hassanies se déroule à Dakhla depuis le 18 et jusqu’au 20 novembre sous le thème «Le patrimoine hassani au service de la régionalisation avancée», avec la participation d’une pléiade de musiciens, chanteurs et poètes.

Organisé par la direction régionale du ministère de la culture en coordination avec la wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab, le conseil de la région et le conseil municipal, ce festival s’inscrit dans le cadre de l’appui au patrimoine local qui constitue une partie intégrante du patrimoine marocain. Il se propose de faire vivre au public des moments d’immersion totale dans l’univers hassani, à travers des spectacles et activités diverses puisés dans le patrimoine culturel des habitants du Sud.

Les organisateurs comptent faire de ce festival une rencontre annuelle des poètes et artistes venus de Laâyoune, Boujdour, Tan Tan et Guelmim afin de mettre en valeur et préserver le patrimoine hassani riche et diversifié.

Cette édition se veut une occasion pour contribuer au rayonnement du patrimoine hassani en tant que composante essentielle de l’identité marocaine et facteur important dans la consécration de l’unité nationale et la préservation de la mémoire collective. Le festival vise également à faire connaître les spécificités qui caractérisent la poésie et la chanson hassanies à travers des rencontres dédiées à la lecture de divers poèmes hassanis.

Au menu de ce festival de trois jours figurent une table ronde sur le patrimoine hassani, des lectures de poèmes, des concerts de musique hassanie populaire avec des instruments traditionnels, des expositions de manuscrits, de documents historiques, de recueils de poèmes, de photographies traçant l’épopée de la résistance à la colonisation dans cette région.

A noter qu’un programme national, initié pour répertorier et préserver le patrimoine culturel oral hassani par le département de la culture et qui s’inscrit dans sa politique visant à préserver et valoriser le patrimoine immatériel, en harmonie avec les conventions internationales en la matière, devra présenter une matière abondante reflétant la richesse de l’héritage oral hassani, en tant que patrimoine humain renfermant plusieurs caractéristiques littéraires et esthétiques nobles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *