Dakhla: La politique culturelle dans les provinces du Sud en débat

Dakhla: La politique culturelle dans  les provinces du Sud en débat

Ce rendez-vous qui a connu la participation d’acteurs culturels locaux rentre dans le cadre de la 5ème saison des «Mercredi de Racines» programmée dans les 12 régions marocaines jusqu’au 29 juin.

Le 13ème rendez-vous des «Mercredi de Racines» s’est tenu le mercredi dernier à Dakhla en préparation de la deuxième phase des états généraux de la culture au Maroc, prévue en novembre prochain

Initié par l’Association Racines pour la culture et le développement au Maroc en partenariat avec l’Association Culture Solutions, ce rendez-vous qui a connu la participation d’acteurs culturels locaux rentre dans le cadre de la 5ème saison des «Mercredi de Racines» programmée dans les 12 régions marocaines jusqu’au 29 juin.
Cette escale à Dakhla s’assigne pour objectif d’élaborer un plaidoyer pour les politiques culturelles au niveau de la région de Dakhla-Oued Eddahab, de présenter la nouvelle version de la cartographie en ligne Artmap.ma, ainsi que de restituer les premiers résultats de l’enquête en cours sur les pratiques culturelles des Marocains. Cet évènement se propose aussi de discuter de l’importance de la lecture dans la construction du citoyen.

Ce treizième rendez-vous tenu au Centre d’accueil pluridisciplinaire de Dakhla a été marqué par la présentation de deux exposés qui ont abordé : Le contexte des états généraux de la culture au Maroc : méthodologie, résultats, recommandations et étapes à venir,  ainsi que L’état des lieux de la culture dans la région.
Selon un communiqué des organisateurs, dès sa création, en septembre 2010, l’Association Racines a ouvert le débat autour des problématiques du secteur de la culture au Maroc en lançant son cycle annuel de débats « les Mercredi de Racines : une critique, une proposition», des rencontres mensuelles se déroulant un mercredi par mois, autour d’une problématique culturelle en présence d’un ou plusieurs invités et d’un modérateur.

Quatre saisons des «Mercredi de Racines» ont été organisées autour de différentes thématiques (éducation, citoyenneté, financement de la culture, rôle des artistes, liberté de création, rencontres avec les partis politiques, état des lieux des secteurs artistiques…).
«Ces débats se veulent ouverts et constructifs avec une seule véritable règle : une critique, une proposition. Toute critique de l’existant est accompagnée d’une proposition d’action contribuant ainsi à faire des «Mercredi de Racines» un moment de réflexion et une force de proposition pour nos politiques publiques de la culture au Maroc et en Afrique», souligne la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *