octobre 20, 2018

 

Dans «Fouq S’hab» : Ali Arejdal, un homme de ménage d’aéroport aux situations comiques

Dans «Fouq S’hab» : Ali Arejdal, un homme de ménage d’aéroport aux situations comiques

Il est rarissime qu’un homme de ménage s’affiche dans une série. Ali Arejdal, lui, se produit depuis jeudi soir sur la chaîne 2M dans «Fouq S’hab» du réalisateur, Hicham Lasri.

Le jeune acteur marocain interprète dans cette œuvre télévisée ramadanesque le personnage de «Hmida». «Je joue le rôle d’homme de ménage dans un aéroport qui fait attention à tout pour avoir des informations que je donne à une hôtesse de l’air», indique Ali Arejdal à propos de son rôle. Selon ses dires, c’est pour la «première fois» qu’il se glisse dans cette peau. «Vraiment, je mérite ce genre de rôle qui a donné une valeur ajoutée à ma carrière artistique», confie-t-il.

L’acteur ne manque pas de raconter des anecdotes que le téléspectateur découvrira au fil des épisodes. «J’invite l’hôtesse de l’air à un dîner dans un restaurant chic pour qu’elle se retrouve chez un vendeur d’escargots», relate-t-il avec une note d’humour. «Dans un autre épisode, je promets à l’hôtesse de lui donner des informations à propos d’une compagnie aérienne. Une promesse que je ne tiens pas», enchaîne-t-il sur la même note. Selon ses dires, dès le troisième épisode, les adeptes de la série découvriront les situations comiques de l’acteur.

En 15 épisodes de 52 minutes, Ali Arejdal fera rire les téléspectateurs le temps d’une série dans laquelle il est entouré d’un casting de renom. Ainsi, il s’affiche aux côtés de Meryem Zaimi, Badiâa Senhaji, Ibtissam Laâroussi, Hassan Badida et Yahya Fandi entre autres nouveaux talents. Quant au tournage de cette œuvre qui sera diffusée tous les mercredis et jeudis, il s’est déroulé dans une ambiance décontractée dans les deux aéroports Mohammed V et Benslimane outre d’autres décors à l’instar de villas à Casablanca. Outre «Fouq S’hab», Ali Arejdal, également assistant réalisateur, s’est déjà affiché dans d’autres œuvres y compris celles réalisées par Hicham Lasri dont l’acteur loue les qualités professionnelles. Ainsi, l’artiste, qui avait intégré un club dédié à l’animation culturelle et théâtrale, s’est produit en 2013 dans la deuxième saison de la série dramatique «Daret El Yam» de Brahim Chkiri. Il a également collaboré avec ce réalisateur pour les fins de son long-métrage télévisé «Tazit». Ali Arejdal a, de plus, participé à la deuxième saison de la série «Hdidane». L’artiste aux origines amazighes a, de même, pris part, en 2010, au film comique «Ikand nestahel hssen», de Rachid El Hezmir. Comme il a participé à la série comique intitulée «Tigemmi Mekouren» produite par la chaîne Tamazight, au long-métrage «La danse du monstre» de Majid Lahcen et à la série marocaine «Sayf Addalam», ainsi que d’autres œuvres cinématographiques. Bon vent !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *