Dans les coulisses de Lalla Laâroussa

Dans les coulisses de Lalla Laâroussa

Mardi 31 mai. Il est 16h30, démarre dans trente minutes le tournage d’un prime de l’émission de télé-réalité «Lalla Laâroussa» au studio «Cinédina» situé à 27 km de Casablanca. C’est la sixième édition de cette émission à succès. Avec une voix chaleureuse, Fatima Khayer invite les couples à rejoindre leurs places dans le plateau pour lancer l’émission.
Ouafae et Yahia de Tanger, Najlaa et Mahmoud d’Azrou, Asmaa et Anouar de Zagoura, Asmaa et Brahim de Taroudant, Asmaa et Mohamed d’Espagne, Najat et Noureddine de Meknès, Jihad et Mohamd d’Allemagne. Ces jeunes sont les vedettes du prime de l’émission ponctuée de moments d’humour, de musique et de jeux, toujours autour du thème du mariage. Les jeunes mariés choisis seront départagés sur la base des points obtenus durant de multiples épreuves. Après ce prime, les couples qui restent désormais en lice doivent affronter les prochaines épreuves avant la finale. Outre la présence des jeunes tourtereaux, un public majoritairement jeune et enthousiaste crée une ambiance festive à une nouvelle soirée merveilleuse. Ce public se laisse guider par le jeune chef de salle qui organise les gestes des spectateurs lors de la séance du tournage.
Au fur et à mesure que les épreuves passent, un score est enregistré par les familles et la règle du jeu stipule que celui qui a le minimum de points est éliminé d’office.
Rappelons que pour cette édition, la production a décidé de mettre en avant l’actrice Fatima Khayer. Cette artiste a animé pendant une bonne période l’émission «Oussar Wa Houloul» sur la première chaîne. La femme de l’acteur Saad Tessouli a réussi de s’imposer avec son talent, sa beauté et sa spontanéité sur le plateau de Lalla Laâroussa. L’animatrice fait vivre au public une grande soirée dans une ambiance féerique et extraordinaire.  Cette année, le plateau de Lalla Laâroussa a lui aussi été remis à neuf, avec un cadre romantique et des fauteuils en forme ovale d’une couleur violette. «En cette édition 2011, l’audience nombreuse de Lalla Laâroussa appréciera la nouvelle charte du plateau entièrement relooké et orné d’écrans fixes et mobiles, le tout dans un écrin violet qui remplace la couleur rose des éditions précédentes», a indiqué Salma Chafii, directrice de Public Production, la société de production propriétaire de l’émission. Et de poursuivre: «La villa Lalla Laâroussa n’est pas en reste. Elle a été réaménagée et relookée en vue d’accueillir le tournage des quotidiennes qui promettent les situations les plus cocasses aux candidats et les plus divertissantes pour les téléspectateurs. Ce sera également l’objectif des 15 décors hors plateaux programmés cette année». Par ailleurs, derrière les paillettes et les couleurs enchantées de Lalla Laâroussa s’active une équipe de tournage soudée, active et sérieuse afin d’accomplir la mission de l’enregistrement des épisodes de la fameuse émission. «Une centaine de personnes s’activent chaque jour. Parmi elles, on trouve les cadres techniques (70), les équipes du décor (10), les responsables artistiques (8) et les chargés de production (12)», a t-elle-souligné.
«Près de 200 jours de travail sont ainsi générés en plus des retombées positives pour tous les prestataires externes sollicités pour les tournages in site (location plateau MPS, et Villa Lalla Laâroussa) et hors site (une vingtaine de locations différentes)», a dévoilé Mme Chafii. Lalla Laâroussa revient sur Al Oula depuis le 13 mai et se poursuit jusqu’en juillet, date programmée pour la classique cérémonie du mariage clôturant la saison et célébrant le couple préféré des téléspectateurs marocains.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *