Dans «Moulate Jellaba» : Hamid Bouchnak honore la femme marocaine

Dans «Moulate Jellaba» : Hamid Bouchnak honore  la femme marocaine

La star marocaine Hamid Bouchnak vient de lancer un nouveau single intitulé «Moulat jellaba» (Celle qui porte la djellaba). Une appellation qui interpelle à plus d’un titre. A ce propos, le chanteur, connu pour être le chevalier du raï, indique que cette œuvre «reflète mon attachement à la culture marocaine». En fait, cet intitulé évoque également le respect que procure cette tenue traditionnelle.
Quant aux mélodies, elles consistent, selon l’artiste, en «un mélange de mélodies à la fois modernes et traditionnelles». En détail, le tube, inspiré de l’univers musical de Hamid Bouchnak, est introduit par des notes de flûte avant que le rythme ne soit accéléré graduellement. Le tout sur un fond électro. De quoi refléter le caractère moderne du single.

Pour l’heure, «Moulate jellaba», fruit d’une collaboration entre Hamid Bouchnak qui a co- écrit, composé et arrangé ce titre avec Youssef Iferd, Yacine Benali et Anoir El Khabouche, est disponible sur toutes les plates-formes de téléchargement légal à l’instar d’Anghami, Deezer et Itunes, avant d’être diffusé dans d’autres médias nationaux et internationaux.

Aussi, ce morceau est, selon le manager Mohamed Moufid Abba Sbaï, «susceptible d’être tournéen vidéo clip». Le manager de l’artiste précise par l’occasion que le single est destiné à la femme marocaine, notamment celle qui porte la djellaba en tant que style et habit purement marocain à l’instar du caftan. «Hamid Bouchnak est toujours fier de la femme marocaine. A travers ce tube, ses paroles et compositions, il les met davantage en valeur», indique le manager à propos du chanteur.

Outre «Moulate jellaba», l’artiste a récemment lancé avec le défunt chanteur dominicain, Trévy Felix, «Ifriquia Mama Africa» qui allie le reggae au raï. La star marocaine compte également à son actif d’autres singles de renom dont «Hia Hia» (C’est elle que je veux) dont il a récemment fait le remix. Ce morceau est un hommage de l’artiste benjamin de sa fratrie à Mohamed Bouchnak. Hamid Bouchnak a également lancé «Moussem», «Bambara» et «Matfahmanche» (Nous ne nous sommes pas entendus). La star a, de plus, chanté «Allez Allez Maroc» dédiée aux Lions de l’Atlas qui se sont qualifiés pour la Coupe du monde 2018 en Russie. L’artiste s’est, de même, lancé en production. Récemment, il a produit un single pour un jeune artiste de la nouvelle scène. L’objectif étant d’encourager les jeunes talents.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *