Dans une exposition collective internationale : Amina Bedraoui Idrissi s’immerge dans Fès l’Andalouse

Dans une exposition collective internationale : Amina Bedraoui Idrissi s’immerge dans Fès l’Andalouse

L’artiste-peintre marocaine Amina Bedraoui Idrissi prendra part à l’exposition collective internationale «De l’Andalousie à Fès, un parcours civilisationnel» dont le vernissage aura lieu le 20 octobre dans la capitale spirituelle.

Cet événement, initié par l’Association art et passion des beaux-arts à Fès en partenariat avec la galerie GH art & design, sera marqué par l’organisation de la 1ère édition de la remise du trophée Fès l’Andalouse.

A propos de sa participation à cette manifestation, l’artiste, qui compte à son actif des expositions individuelles au Maroc et à l’étranger, s’exprime avec feeling. «Toute exposition a une âme particulière qui laisse une empreinte dans mon cœur», exalte-t-elle. Selon ses dires, les expositions collectives lui permettent de côtoyer plus d’artistes et connaître d’autres styles qui enrichissent tout artiste-peintre. «D’autant plus que ce sont des moments de partage, de bonheur et de tolérance», estime Mme Bedraoui Idrissi. Elle porte le même regard sur l’association initiatrice qui, comme l’artiste le précise, coiffe tous les arts, notamment la peinture, la sculpture, le chant, la musique et la poésie. «Tout cela pour moi est un partage culturel que j’aime beaucoup. A travers cette association, je découvrirai des artistes avec lesquels je peux échanger mes idées, mes passions et m’épanouir», enchaîne-t-elle. 

Quant aux toiles qu’elle exposera lors de cet événement, elles abondent dans le sens de plusieurs thèmes sur lesquels travaille l’artiste qui rappelle que le sexe féminin est son sujet de prédilection. «La femme reste et restera ma source d’inspiration. Mes toiles représentent le défi, le combat et la douceur où la femme baigne dans le bonheur de mes couleurs», précise-t-elle. Par rapport au trophée, qui sera remis lors de l’événement, Mme Bedraoui Idrissi indique que cette consécration représente un témoignage de réussite, d’encouragement et d’amour pour les artistes. «Ainsi, tout le monde met toutes ses capacités et son savoir artistique dans ses toiles», poursuit-elle.

Cela étant, le choix de l’association s’est porté, au-delà de son site, sur la capitale spirituelle pour organiser cette exposition pour l’emplacement avantageux de la ville qui, selon cette structure, «lui permet de développer une riche culture esthétique issue de la grande tradition de l’art arabo-andalou». Pour rappel, cet événement sera également jalonné par des animations en chant et poésie autour du thème Fès l’Andalouse. De quoi créer des rapports culturels et spirituels entre la ville marocaine et la région espagnole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *