Daoud Oulad Sayed à Saint-Sébastien

Daoud Oulad Sayed à Saint-Sébastien

La 58ème édition du Festival international du film de Saint-Sébastien (nord de l’Espagne), qui se tiendra du 17 au 25 septembre, sera marquée par la participation en compétition officielle du film marocain «A Jamaâ» (La mosquée) du réalisateur Daoud Oulad Sayed, a-t-on appris, mardi, auprès des organisateurs. Dans ce film, Daoud Oulad Sayed revisite les décors qu’il a fait construire dans un village de Zagora (sud) pour les besoins du tournage de son film précédent intitulé «En attendant Pasolini». A la fin du tournage, les habitants ont détruit les décors afin de récupérer leurs terres sauf la mosquée. Certains villageois en avaient fait leur lieu de prière, au grand dam de Moha, propriétaire du terrain, qui ne peut plus désormais cultiver la terre qui lui permettait de faire vivre sa famille. Touché par cette polémique, le cinéaste marocain a décidé d’en faire un long métrage entre fiction et réalité. La 58ème édition du Festival international du film de Saint-Sébastien connaîtra la participation de films reconnus comme des œuvres de qualité et sera ponctué par des hommages à plusieurs acteurs de renommé internationale. Outre le film de Daoud Oulad Sayed, un total de 14 films longs métrages seront en lice dans le cadre de la compétition officielle représentant l’Espagne, les Etats-Unis, le Mexique, l’Allemagne, la France, la Chine, la Norvège, la Grande-Bretagne, l’Argentine, la Suède, l’Italie, le Portugal et le Japon. Créé en 1953 à l’initiative d’un groupe de commerçants de la ville, ce Festival international a pour vocation de faire de Saint-Sébastien une capitale du cinéma mondial et un point de rencontre d’une bonne partie des plus importantes étoiles du septième art.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *