David Guetta à Mawazine : Du tournis, de la musique et danse non-stop

David Guetta à Mawazine : Du tournis, de la musique  et danse non-stop

Il suffit que les jeunes apprennent que David Guetta est programmé à Mawazine pour qu’ils affluent nombreux vers Rabat. Mercredi après-midi, ils squattaient déjà les trains en provenance des villes avoisinantes et les différents moyens de transport dans la capitale.

Destination, la scène de l’OLM Souissi où le fameux DJ français a livré, le 29 mai dans le cadre du 12ème Festival Mawazine Rythmes du monde qui se tient jusqu’au 1er juin, une prestation à couper le souffle. Et c’est le public, estimé à 185.000 personnes selon les initiateurs, qui a contribué au succès de ce spectacle. Chose qui a émerveillé David Guetta qui a commencé son show à 22h et l’a achevé vers minuit. «Je suis impressionné, je ne m’attendais pas à une telle foule», a-t-il déclaré lors du concert.

Et tellement il a été étonné par le nombre des festivaliers qu’il leur a demandé d’activer la lumière de leurs téléphones pour qu’il puisse les voir de ses propres yeux. En effet, ils étaient là en train de danser et «jumper» non-stop aux rythmes de ses mix à la croisée du groove, de la house, du gospel et de la new-wave à l’instar de «Play Hard», «She Wolf» et  «Without You».

Face à l’enthousiasme des spectateurs qui ont transformé l’espace de l’OLM Souissi en piste de danse et dont certains étaient aperçus torses nus malgré le climat frais de la soirée, David Guetta, qui s’est enveloppé du drapeau marocain, ne s’est pas empêché de leur exprimer leur amour en composant la forme d’un cœur avec ses mains. Le tout dans une ambiance qui donnait le tournis et où les sons, les lumières, outre des lance-flammes et paillettes, se sont mêlés pour émerveiller les passionnés de la musique pop et électronique.

Ceci étant, les initiateurs du festival ont créé la surprise en invitant, en avant-première du spectacle de David Guetta, le duo marocain Funk Atlas. Une belle consécration pour ce groupe découvert en 2010 à l’occasion de la compétition musicale Génération Mawazine. Lauréat de la catégorie «Musique Electronique», le duo Haytham Sabila et Abdellah Hassak a fait forte impression, profitant de son passage à Rabat pour faire découvrir aux festivaliers des titres inédits produits par l’Association Maroc Cultures.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *