De la foire et de la participation arabe

Cette année encore, quelque 300.000 personnes, 6.650 exposants de quelque 110 pays devraient faire le déplacement à Francfort. Des personnalités prestigieuses de la littérature sont annoncées comme le poète d’origine syrienne, Adonis ou le Marocain Tahar Ben Jelloun. Cette année, les organisateurs ont invité non pas un seul pays comme d’ordinaire mais les 22 que compte la Ligue arabe. Deux cents auteurs et artistes sont attendus, dont les plus grand noms de la littérature arabe contemporaine: l’écrivain libanais Elias Khoury et les Palestiniens Mahmoud Darwish et Sahar Khalifa. Naguib Mahfouz, premier Prix Nobel de littérature d’origine arabe (1988), a finalement renoncé à honorer la Foire de sa présence mais un texte de son cru devrait être lu par l’acteur Omar Sharif. De nombreux spécialistes du monde arabe et de l’islam, comme le Libanais George Corm et le Français Gilles Kepel, doivent présenter leurs nouveaux ouvrages, autant d’experts particulièrement écoutés en ces temps de crise au Proche-Orient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *