De toutes les couleurs : Les idées en art

De toutes les couleurs : Les idées en art

Car l’art est basé sur les idées nouvelles –sans être nécessairement grandioses. L’idée en elle-même n’est pas aussi importante que la manière dont elle est considérée. Les gens qui pratiquent un art, savent qu’une bonne idée ne suffit pas si elle n’est pas accompagnée d’une sorte d’énergie mystérieuse pour lui donner vie. Beaucoup de gens trouvent de bonnes idées qu’ils finissent par négliger.  Il ne suffit pas de peindre, écrire ou composer, on a aussi besoin de réfléchir inlassablement pour s’assurer d’un flux constant d’idées. Ceux qui trouvent des idées toutes neuves sont ceux qui en changent souvent, comme des chemises…
Pratiquer un art nécessite une grande facilité à trouver des idées. Certaines fois, elles viennent facilement, comme un don du ciel, et d’autres fois elles se font rares. Alors, pour s’en sortir, chacun développe ses propres méthodes. Mozart, par exemple, trouve des idées dans la solitude : «Quand je suis… complètement moi-même, vraiment seul… ou bien quand j’ai une insomnie, c’est là que mes idées sont les plus abondantes…»
D’autres développent la capacité de trouver des idées partout. Pour permettre aux idées de venir jusqu’à eux, ils ne négligent rien et gardent les yeux ouverts à l’inconnu et aux choses peu communes. «Cela ne doit pas être difficile pour vous de vous arrêter quelques fois et regarder les taches sur un mur ou bien la cendre d’un feu, les nuages, la boue ou des endroits comme ceux-là dans lesquels… vous pouvez trouver des idées merveilleuses.» (Leonard de Vinci).
Les idées ne viennent pas toujours finies, il s’écoule parfois beaucoup de temps avant qu’elles ne prennent forme. Il y a des peintres qui disent commencer à peindre sans la moindre idée d’avance de ce qu’ils vont créer. J’ai personnellement un mal fou à imaginer cela ! Je crois qu’en peinture, on a besoin d’une idée, même vague, pour commencer et ensuite on peut laisser ses mains, son instinct et son talent créer. «Je commence avec une idée et puis elle devient quelque chose d’autre» (Pablo Picasso).
En prenant un bain ou en somnolant, on trouve de très bonnes idées que les esprits les plus vifs notent pour ne pas oublier. Le succès peut n’être qu’à une idée près ! Une idée qui peut changer une vie. Pensez à Pollock avec sa peinture qui coule sur la toile. Rien d’extraordinaire quand on y pense, mais parfois, même les idées les plus simples peuvent s’avérer puissantes si elles sont trouvées quelque temps avant les autres et prises au sérieux.
Plus on réfléchit, plus on a des idées. Et plus on a des idées plus on peut en avoir ! On dirait que lorsqu’elles sont nombreuses, elles s’accouplent pour donner naissance à d’autres idées. Ces dernières créent leur propre espace. C’est connu, un esprit élargi par les grandes idées ne retrouve jamais ses anciennes dimensions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *