Décès de Mohamed Wadiî Al Assafi

Natif de Safi, Mohamed Wadiî Al Assafi, membre de l’Union des Ecrivains du Maroc (UEM), compte à son actif plusieurs oeuvres parmi lesquelles un recueil de poésie, « Al Jirah Al Anid », publié en 1979, « Diwan Al Ard » (1983) et un ouvrage paru en 1982, intitulé: « La région des Aït Baâmaran : une épopée héroïque ». Il entame ses études élémentaires à Safi et Marrakech, à l’époque du Mouvement national, encadré respectivement par Cheikh Mohamed Kanouni et Mokhtar Soussi, avant de rejoindre l’université Al Qaraouiyine où il obtient son diplôme d’études secondaires en 1943.
Emprisonné pendant deux ans, durant les événements de Fès survenus au lendemain de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, il a été ensuite interdit de poursuivre ses études. Il est de nouveau emprisonné en 1951 au cours des manifestations organisées après l’assassinat du syndicaliste Ferhat Hachad, puis en 1953 pendant les événements d’Août. Mohamed Wadii Al Assafi a inauguré la publication de ses écrits en 1942 dans la revue « Culture marocaine », éditée à Rabat dans les années 40, sous la houlette de Mohamed Ghazi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *