Décès du comédien Egyptien Aboubaker Ezzat


Le défunt compte à son actif plusieurs films et feuilletons célèbres dont "Houa wa hiya" (Lui et elle) et "Zaman Imad Eddine" (Le temps d’Imad Eddine).

Sa dernière participation remonte au ramadan dernier dans "Ala nar hadiâ" (A petit feu), un feuilleton écrit par son épouse Kawtar Hekel.

Aboubaker Ezzat doit, également, sa célébrité à ses rôles dans des films notoires tels "Yaoum fi assijn" (une journée en prison), "Zaouj fi ijaza" (un mari en vacance) et "Maaboudate Al Jamahir" (l’idole du public).

Il remporte en 1996 le prix de la meilleure interprétation masculine au festival international du film du Caire pour son rôle dans le film "Almaraâ wa Satour".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *