Des artistes africains remportent le prix « Wings of Africa » pour l’habillage d’avions de la RAM

Des artistes africains remportent le prix « Wings of Africa » pour l’habillage d’avions de la RAM

Trois artistes africains, sur dix nominés, ont remporté le concours « Wings of Africa », lancé en septembre dernier par la Royal Air Maroc (RAM), pour l’habillage de trois de ses avions, annonce la compagnie nationale. 

« Il s’agit de l’artiste plasticien Mboko Lagriffe, la designer Franco-Marocaine Sara Ouhaddou et le photographe Burkinabé Saidou Dicko », précise la RAM dans un communiqué.

Le jury, présidé par Mehdi Qotbi président de la Fondation nationale des musées (FNM) et composé par des artistes de renom, des critiques d’art et des professionnels reconnus sur la scène artistique internationale, avait sélectionné 10 artistes qui ont, chacun, créé une œuvre d’art qui raconte une Afrique dynamique, responsable, et tournée vers l’avenir. A l’issue d’un examen minutieux et d’une délibération des membres du jury, les trois artistes (Lagriffe, Ouhaddou et Dicko) ont remporté le concours, tandis que le vote du public a consacré et confirmé l’œuvre de l’artiste plasticien Mboko Lagriffe.

Les œuvres des trois lauréats habilleront trois avions de la RAM qui emmènera ainsi leurs œuvres d’art en voyage à travers le monde, sur un réseau desservant plus de 80 destinations en Europe, en Afrique, en Amérique du nord et en Amérique latine. Sur le tarmac, et depuis les baies vitrées des plus grands aéroports du monde, des millions de voyageurs pourront alors admirer ces œuvres révélées sur les fuselages des avions Royal Air Maroc.

 A travers cette initiative, et au moment où le Maroc accueille la COP22, la RAM vise à promouvoir l’art africain dans les quatre coins du monde en incitant les artistes africains à laisser libre cours à l’expression d’une créativité africaine épanouie.

Par ailleurs, les œuvres d’art réalisées par les 10 artistes nominés par le comité de sélection sont actuellement exposées au sein du Palais Dar El Bacha à Marrakech, où aura également lieu une cérémonie de remise des prix, le mardi 15 novembre. Cette exposition est organisée en coordination avec la Fondation nationale des musées.

Le Palais Dar El Bacha est ouvert gratuitement au public jusqu’à fin novembre. Il est possible de passer y admirer cette exposition qui réunit subtilement la richesse d’un patrimoine architectural marocain et celle d’une exposition d’art contemporain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *