Des dattes Majhoul mais de renommée internationale

Des dattes Majhoul mais de renommée internationale

Nous sommes en plein désert, et exactement dans la capitale des dattes, Errachidia. Une région où poussent des milliers de palmiers produisant des gammes variées de dattes pour satisfaire tous les goûts. Le Majhoul est une de ces variétés. Certes son nom reste «inconnu» en arabe, mais sa notoriété internationale. Ce fruit oblong, moelleux et aux couleurs mordorées, a mûri au soleil de l’été pour se transformer en douceur fondante qui fait éclater de plaisir les papilles. A 10 km de Boudenib, une palmeraie moderne de 110 ha est installée dans un terrain reposé sur une nappe phréatique très riche en eau. Cette palmeraie appartient à une exploitation appelée les Ridas de Tafilalet Oued Naam Boudnib et produit d’excellents dattes Majhoul. Une visite a été organisée sur le terrain lors du lancement de la première édition du Salon des dattes à Erfoud fin septembre. «80% de la surface est plantée en variété Majhoul issue des plants in-vitro irrigués d’une manière moderne et raisonnable de goutte-à-goutte, et nourris seulement de la matière organique. Plantés en 2005, ces vitro-plants sont produits à partir de la quatrième année, une production précoce par rapport aux plants de la palmeraie de la région (plantation traditionnelle)», a déclaré Keltoum Nejjari, directrice technique des Riads Tafilalet Oued Naam Boudnib à Errachidia. Les dattes Majhoul de Tafilalet sont connues et reconnues ici et ailleurs. Ce produit noble très distingué est meilleur  par rapport aux autres variétés des dattes. Il peut être aisément dénommé «datte royale» car il n’est servi que lors des grandes cérémonies. Cette variété attirent les producteurs aux niveaux national et mondial. Elle a été déjà introduite dans différents pays du monde sous le nom de «Medjool».  Ces dattes aristocrates ont des caractéristiques organoleptiques et morphologiques spécifiques, à savoir un poids variant de 16 à 22gr, largement supérieur à celui des autres variétés de dattes à l’échelle mondiale. Elles ont une couleur marron, plus claire dans la partie supérieure, avec dimensions spécifiques dont une longueur de 4 à 6,5 cm et une largeur de 2 à 3,5 cm. Au niveau de la composition et des caractéristiques chimiques de la datte Mejhoul, Mme Nejjari a expliqué que «les dattes Majhoul sont connues pour leur valeur nutritionnelle. Elles sont riches en certains sels minéraux, vitamines (surtout caroténoïdes et vitamines du groupe B), tanins et acides organiques, mais c’est surtout leur teneur en sucre qui en fait un aliment de premier choix». Et de poursuivre que «la patience de l’homme filali, son engouement pour le travail de la terre et son ingéniosité étaient, sans aucun doute, les éléments déterminants ayant aidé à l’amélioration de cette variété noble de Majhoul, dont la recherche moderne n’a pas pu jusqu’à présent créer de génotype pareil». «Cueillies à la main, ces dattes Majhoul à maturité ont une couleur magnifique et un goût délicieux. Le label Majhoul donne à ces dattes une valeur exceptionnelle par rapport aux autres variétés (Najda et Bouzekri) ce qui rend toujours le Majhoul le fruit le plus cher et le plus préféré», souligne-t-elle. On est au souk central d’Erfoud, un endroit qui propose des étalages des dattes de tous genres et de toutes couleurs. Une fois que le client franchit le seuil de ce souk, on est agréablement accueilli par de superbes pyramides de dattes Majhoul. À peine qu’on ait mis nos pieds chez un commerçant, il nous propose avec une hospitalité propre à Erfoud de goûter aux dattes de la région avant de faire notre choix d’achat. «Goûtez, nos dattes Majhoul sont les meilleures au Maroc», a lancé fièrement un vendeur. En ce qui concerne les prix du Majhoul, nous avons constaté que le prix varie entre 50 et 150 DH le kilo. En effet, les dattes Majhoul sont la variété la plus prisée sur le marché. Un fruit très convoité pour les grandes occasions et la production des confiseries.


Autres variétés de dattes

• Boufaggous, Fegousse et Bofkousse : Parfumée et légèrement caramélisée, la variété est d’une consistance demi-molle. Elle reste la meilleure variété de la région d’Ouarzazate et Zagora. Il s’agit là de la même variété de datte. On lui attribue des vertus fortifiantes pour les femmes après accouchement.
• Aguellid : Dit aussi Malik toumour (roi des dattes). L’origine de ce mot provient du dialecte local amazigh des régions du Sud qui veut tout simplement dire roi. La caractéristique de cette variété est unique. Elle mûrit tôt et s’offre une couleur dorée. Elle compte aussi parmi les variétés à valeur commerciale élevée avec une saveur sucrée et une consistance molle.
• Bouzekri : Elle se caractérise par sa consistance demi-sèche et un goût agréablement sucré.
• Bousthammi : Selon certains agriculteurs de la région de Zagoura, le nom Bousthammi est dérivé de Bouhammou. Un nom porté par un guerrier noir qui ne mangeait que des dattes noires de la même variété.
Jihl : Il est souvent utilisé par les femmes rurales pour la régulation de l’hypertension artérielle.

loading...
loading...

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *