Des égyptiens critiquent des égyptiens

Le romancier Ibrahim Abdelmajid a déclaré à l’hebdomadaire égyptien « Al Ahram Al Arabi », qu’il se rendra au Maroc pour prendre part à cette manifestation culturelle, précisant que les rencontres entre intellectuels arabes constituent une « importante occasion pour renforcer une solidarité arabe agissante ». Selon lui, la rencontre de Rabat sera marquée par la publication d’un communiqué signé par les intellectuels arabes « soutenant le peuple palestinien et condamnant la situation qui prévaut en Irak ». Il a estimé que l’annonce de non-participation de certains écrivains égyptiens à la conférence de Rabat n’est pas une bonne position et que par conséquent elle pourrait amener leurs homologues marocains à boycotter des manifestations culturelles qui auront lieu en Egypte. Si la logique du boycott était la bonne solution, il faudrait alors boycotter toutes les manifestations prévues dans les différents pays qui ont des relations avec Israël, a-t-il dit, notant que dans ce cas, c’est l’Etat hébreu qui profitera de la situation. Pour sa part, Saïd Al Kafraoui a critiqué sur les colonnes du même hebdomadaire, les intellectuels égyptiens qui ont décliné l’invitation du Maroc, rappelant que ces mêmes intellectuels avaient accepté par le passé des invitations du Maroc. Les écrivains et romanciers marocains pourraient se comporter de la même manière vis-à-vis des manifestations culturelles tenues en Egypte, a-t-il mis en garde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *