Des marionnettes géantes pour fêter la réunification de l’Allemagne

Une foule immense a fêté samedi à Berlin le 19e anniversaire de la réunification allemande en 1990, un an après la chute du Mur, avec un spectacle de marionnettes géantes symbolisant les retrouvailles Est-Ouest. Devant la Porte de Brandebourg, monument symbole qui marqua pendant des décennies la division de la ville, une «petite géante» de cinq mètres venue de l’Est et son oncle, un «grand géant» de 15 mètres venu de l’Ouest, se sont retrouvés sous les acclamations de la foule.
Soutenus dans leurs déambulations par une machinerie titanesque et des dizaines d’artistes et techniciens de la troupe française «Royal de Luxe», les deux mannequins faits de bois, d’acier et de crin de cheval, se sont embrassés après avoir parcouru plusieurs kilomètres à travers la ville. Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, participait à la fête.
Selon le scénario imaginé par la compagnie de théâtre de rue, les deux poupées géantes doivent ensuite rendre à la foule, dimanche au cours d’une grande procession à travers Berlin, des dizaines de milliers de lettres symbolisant les courriers censurés et interceptés pendant des années par la Stasi, la police politique de la RDA. La chancelière Angela Merkel, première responsable politique issue de l’ex-RDA à diriger l’Allemagne réunifiée, a rendu hommage dans un discours prononcé à Sarrebruck (sud-ouest) à «l’excitation positive permanente» qui a marqué, selon elle, la révolution pacifique de l’automne 1989 en RDA, ouvrant la voie à la réunification le 3 octobre 1990.
Cet état d’esprit est encore nécessaire aujourd’hui, a ajouté la chancelière qui vient d’être reconduite pour quatre ans à la tête de la première économie européenne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *