Des médiathèques dans la ville

Des médiathèques dans la ville

Le ministère de la culture vient de mettre au point un nouveau projet. Celui de la création de plusieurs médiathèques dans onze régions du Maroc. Les anciennes bibliothèques vont se transformer en un espace alliant livres et outils informatiques. Lors d’une conférence de presse lundi au siège du ministère à Rabat, le programme d’installation de ces espaces de lecture a été dévoilé au public. Plusieurs villes sont concernées. Beni Mellal, El Jadida, Fès, Khouribga, Larache, Meknès, Ouarzazate, Oujda, Taza et Tiznit. Ce projet est réalisé en partenariat avec le gouvernement français, les collectivités locales et le ministère de tutelle. La création de ces médiathèques a nécessité un budget de 117 millions DH. Une somme partagée entre les trois entités qui oeuvrent en partenariat. «L’ambassade de France a contribué avec une somme de trente trois millions, les collectivités locales et le ministère de la Culture ont de leur part financé le projet à hauteur de quatre vingt quatre millions », souligne la directrice du livre au sein du ministère de la Culture Mounia Nejjar.
La création de ces onze médiathèques serait le fruit de trois années de travail. Une tâche qui consiste surtout à préparer la liste des ouvrages et des documents visuels dont devraient disposer ces espaces de lecture. «Cela fait près de trois ans que nous travaillons sur la création de ces médiathèques», indique Mounia Nejjar. Les médiathèques sont équipées d’un espace informatique et rassemblent entre six mille et 10.000 livres.
«Le nombre d’ouvrages varie en fonction des surfaces de chaque médiathèques», ajoute la même source. Les espaces en mètres carrés varient de 340 à 700 m2. En tout, près de 100.000 ouvrages ont été achetés et seront disposés dans les médiathèques. «C’est toute une politique d’acquisition d’ouvrages qui a été réalisée par notre département», tient à souligner Mounia Nejjar. Les médiathèques regroupent des espaces jeunesse et adultes. A en croire la même source, ces espaces de lecture et de culture sont pour la plupart déjà aménagés et équipés. «Quatre médiathèques vont ouvrir leurs portes vers la fin du mois d’avril, il s’agit de la médiathèque de Ouarzazate, Larache, Tiznit et Sala El Jadida». Pour les autres restantes, elles devraient s’ouvrir dans la plus brève échéance, octobre 2006 est la date prévue pour que le reste des médiathèques puisse être opérationnel. Ces  espaces seront reliés entre eux par réseau. « Cela permettra d’alimenter les médiathèques de documents visuels par l’intermédiaire de l’outil informatique», explique la directrice du livre. Le personnel de ces médiathèques a été formé pour une durée de trente six mois. « Une partie a été formée  à l’école des sciences de l’information et une autre partie a effectué des stages dans les Instituts français et dans la fondation Al Saoud», ajoute Mounia Nejjar. D’autres jeunes auraient été formés en France.
Concernant les autres villages qui sont loin des villes principales où seront installées les médiathèques, des points de lecture satellitaires seront mis en place. Ces points de lecture seront équipés d’ordinateurs et d’autres outils multimédia. Une façon de permettre à tous de bénéficier de ces espaces dédiés à la culture en général.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *