Des ministres français accusés

Nicolas Sarkozy, le ministre français de l’Intérieur a effectué plusieurs visites de terrain aussitôt après sa nomination pour envoyer des « signaux forts » de sa volonté de s’attaquer à l’insécurité. Il s’est aussi rendu, lundi en fin d’après-midi, dans le métro parisien avec le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.
Pour sa part, Dominique Perben, le ministre français de la Justice, s’est rendu mardi à Lyon pour y rencontrer des magistrats et « répondre le plus possible à l’attente des Français ».
La veille au soir, la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie s’était rendue à la brigade de gendarmerie d’Orgeval (Yvelines). « La sécurité, c’est autre chose que de se balader dans les voitures de police », a déclaré sur France Inter l’ex-ministre de l’Intérieur socialiste Daniel Vaillant, en faisant allusion aux déplacements de Nicolas Sarkozy. Daniel Vaillant a conseillé à son successeur de s’inspirer de sa propre action, faite de «ténacité» et de «persuasion», pour tenter de faire reculer la violence en France. «Ce sont des mesures qui avaient commencé à être mises en oeuvre, ce ne sont pas des mesures nouvelles», a renchéri Marie-Georges Buffet, secrétaire nationale du Parti Communiste Français (PCF).
Le Front National a dénoncé de son côté « des opérations publicitaires » démontrant, selon lui, la méconnaissance des membres du gouvernement des «vraies questions». «On pensait que les nouveaux ministres s’attacheraient à étudier leurs dossiers. Mais voici qu’ils consacrent tout leur temps en représentation médiatique, qui à Karachi, qui à la rencontre de policiers, qui au tribunal de Lyon», ironise-t-il. «Voilà donc les gens d’en haut qui s’abaissent à voir ce que vivent les gens d’en bas».
Plusieurs syndicalistes de la police ont exprimé leur réticence sur les «effets d’annonce» du gouvernement, en particulier dans le domaine de la sécurité. Nicolas Sarkozy s’est défendu mardi d’avoir voulu s’approprier le travail de son prédécesseur en dévoilant lundi lors d’une visite dans le métro parisien avec Jean-Pierre Raffarin de nouvelles mesures pour améliorer la sécurité dans les transports parisiens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *