Des musiciens en herbe en concert

C’est un projet qui s’intitule Mômeludies 2003. Il consiste en la réalisation d’un concert joué par des enfants d’écoles primaires privés et des adolescents de collèges publics de Casablanca. Quatre écoles et trois collèges sont concernés par cette manifestation en raison d’une classe par école. Ce projet est le fruit d’un partenariat qui a lié l’Académie régionale d’éducation-Formation de Casablanca, l’Institut francais et le Centre de Formation des Musiciens Intervenant à l’école de Lyon ( CFMI). Le concept des Mômeludies se fonde sur une démarche originale pour faire la musique.
Car «Faire de la musique à l’école n’est pas seulement apprendre à chanter, faire des exercices de rythme, s’entraîner à lire des notes. Faire de la musique, c’est d’abord chanter pour le bonheur de la voix, pour la beauté d’une mélodie. Faire de la musique, c’est aussi la fabriquer, la construire, l’inventer.» explique Gérard Authelain, directeur du CFMI de Lyon. L’idée des Mômeludies est simple : inutile de reporter les échéances à plus tard. On peut bien faire très tôt des choses «pour de vrai».
Simples et belles, même si elles ne disent pas encore tout. C’est dans cet esprit que le concert de jeudi comprendra un ensemble de pièces marocaines, des pièces puisées dans le répertoire Mômeludies. Le programme sera constitué de pièces écrites spécialement par des compositeurs pour les enfants et des adolescents de l’école primaires et de collèges. Il comportera également des chansons et des créations sonores inventées par ces même élèves avec l’aide de leur instituteurs et de leur professeurs de musique.
Les pièces musicales marocaine ont été choisies par les professeurs de musique. Elles ont fait l’objet d’une révision à travers des arrangements nouveaux. Ces jeunes musiciens en herbe seront accompagnés par des professeurs de musique des collèges de Casablanca. Ces derniers ont préparé dans le cadre de stages ces rencontres qui réuniront environ 250 enfants et adolescents, ainsi qu’une trentaine de musiciens professionnels. Musique contemporaines, chansons, musiques du monde, oeuvres bilingues…le répertoire sera varié et riche. À ne pas rater.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *