Deux expositions en hommage à l’artiste tétouanais: Rétrospective de l’œuvre d’Ahmed Ben Yessef à Tanger

Deux expositions en hommage à l’artiste tétouanais: Rétrospective de l’œuvre d’Ahmed Ben Yessef à Tanger

Des galeristes tangérois ont décidé de consacrer deux expositions en hommage à cet artiste-peintre tétouanais, qui vit et travaille, depuis 1967, dans la capitale de l’Andalousie (Séville). Le vernissage de la première exposition aura lieu, vendredi 11 décembre, à Dar Art, et ce, en partenariat avec les deux autres galeries, en l’occurrence la Médina art et Cercle des arts gallery. «Cet artiste-peintre présente lors des deux expositions une rétrospective de ses œuvres, qui est le fruit de presque une cinquantaine d’années d’expérience», précisent les responsables de cet événement.

Le vernissage de la première exposition sera précédé, jeudi 10 décembre, à la galerie Cercle des arts, de la présentation du livre «Paroles de Ben Yessef», retraçant le parcours artistique de cet artiste tétouanais, dont certains de ses tableaux, comme celui de la Marche Verte, ont été reproduits sur des pièces de monnaie et des billets de banque. Les organisateurs prévoient, la même journée, un lâcher de pigeons à la place des Nations.

Ce geste symbolique rappelle, selon la même source, son amour pour Tétouan, sa ville natale. D’ailleurs Ben Yessef lui a consacré certaines de ses plus belles peintures, où le pigeon est manifestement présent. Les travaux de cet événement seront clôturés, samedi 12 décembre, à la Médina Art Gallery par le vernissage de la deuxième exposition présentant une série d’œuvres de cet artiste, et ce, en partenariat avec les deux galeries Cercle des arts et Dar art. Né le 26 octobre 1945 à Tétouan, Ahmed Ben Yessef a décidé à l’âge de 17 ans d’abandonner ses études pour rejoindre l’École des beaux-arts de Tétouan. Il s’est ensuite rendu, en 1967, à Séville, où il a poursuivi ses études en arts plastiques à l’Ecole supérieure de Santa Isabel de Hongrie. Il vit depuis dans la capitale de l’Andalousie et y mène sa carrière d’artiste. Fort d’une longue expérience, Ahmed Ben Yessef a vu son style évoluer, mais tout en restant figuratif.

A l’instar des artistes de renom, ses œuvres ornent les locaux des célèbres musées et des collections particulières à travers le monde. Ahmed Ben Yessef a été choisi pour illustrer des portails de plus de 200 livres de différents auteurs, tels que Aziza Bennani ou Mehdi El Mandjra.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *